habillage
premium 1
premium 2
Healthy ou foodporn, les jeunes ne savent pas quoi choisir
© Parade Studio

Entre healthy et junk food, les millennials sont en plein paradoxe

Le 3 avr. 2019

Millennials ou génération Z, ils ne sont pas à une contradiction près. Et ça se vérifie en cuisine où les ingrédients healthy côtoient les plus caloriques et où les plats en sauce de Mamie tiennent tête aux recettes tendances.

Avec 85% d’utilisateurs âgés entre 18 et 35 ans, l’application YouMiam a relevé les grandes tendances food qui animent les jeunes générations. Et qu'importe les paradoxes, entre ingrédients sains et junk food, recettes tendances et « tradi », ils ne choisissent pas. Ils prennent tout.

Salade healthy ou burger bien gras ?

Entre burger dégoulinant de fromage et salade aux légumes croquants, les millennials ne savent pas quoi choisir. Alors pourquoi ne pas prendre les deux et passer de l’un à l’autre ? C’est le cas de 50% des utilisateurs de l’application YouMiam qui s’intéressent autant aux recettes en mode foodporn qu’aux recettes saines.

Malgré la montée en puissance des pratiques saines en matière d’alimentation, la malbouffe tient bon. Surtout après une soirée trop arrosée. Les recettes de la catégorie « lendemain de soirée » enregistrent 20% d’engagement en plus que les autres. Et a priori, avec un gros mal de tête, on a plutôt tendance à se tourner vers le sandwich au fromage et les frites que les jus détox et les fruits frais.

La blanquette de Mamie tient tête à l'avocado toast

Le boeuf bourguignon et les plats en sauce du dimanche midi n'ont rien à envier à l'avocado toast dans le coeur des générations Y et Z. Bien au contraire ! Certes, on retrouve des recettes tendances :  l'avocat domine bien sûr les recherches, suivi des recettes de pulled pork puis de celles super-healthy au curcuma. Ok, mais l'étude YouMiam révèle un vrai regain d'intérêt pour les recettes dites « traditionnelles » - pensez poulet rôti, blanquette de veau, pot-au-feu, chou farci... La vieille popote de mamie génère trois fois plus d'engagement que les plats trendy. Oui, nos grands-mères sont bien les nouvelles influenceuses food.

Dessin d'une main qui tient un smartphone

Le règne des légumes ?

Parmi les amateurs de cuisine, les régimes sans protéines animales ont la cote. Depuis le lancement de l’application en 2014, YouMiam compte deux fois plus d’utilisateurs se définissant comme végétariens ou végétaliens - même s'ils ne représentent toujours qu’une toute petite partie de la population. En 2018, ils n'étaient que 5% des Français à adopter ces modes de vie. Mais sur des applications communautaires comme YouMiam, ils sont particulièrement actifs et partagent leurs meilleures recettes.

Et il n’y a pas que les consommateurs qui choisissent un régime à base de plantes qui s’intéressent aux légumes. Même chez les omnivores, la tendance est au flexitarisme. Cet état transitoire entre le régime carné et le végétarisme – que le lobby de la viande s’est approprié pour tenter de racheter son image auprès des consommateurs méfiants…

Les petits plats végétariens ont la cote mais les légumes n’ont pas encore gagné la bataille de la food. Le Top 5 des aliments que les utilisateurs ne veulent absolument pas voir dans leur assiette est exclusivement composé de… légumes. Choux de Bruxelles, endives, aubergines… ont toujours une mauvaise image.

Infographie des légumes les plus détestés des millennials

Crédit image : Parade Studio

L’apprentissage de la cuisine

Cuisiner, ça s’apprend. Et malgré le retour des recettes traditionnelles, ce n’est pas vers leurs grands-mères que les millennials se tournent pour apprendre à mitonner un bon boeuf bourguignon. Mais bien vers des applications ou des tutos.

L’étude YouMiam montre que les moins de 18 ans ont des intérêts différents de leur aînés. La génération Z commence par apprendre comment faire cookies et des crêpes. Les plus de 18 ans, eux, cherchent en priorité des recettes de quiches ou salades. Un changement d’intérêt qui coïncide avec le départ de la maison et la nécessité d’apprendre à se nourrir tout seul.

Infographie des recettes préférées des moins de 18 ans

Crédit Image : Parade Studio

Du côté du genre, les stéréotypes sur la cuisine perdurent et les femmes continuent de plus s’intéresser au sujet. Parmi les moins de 18 ans, elles sont 3,2 fois plus nombreuses que les hommes à chercher de nouvelles recettes. Après 18 ans, les hommes se mettent aux fourneaux – là aussi, sûrement par nécessité après le départ du foyer familial. À partir de ce moment-là, ils ne sont plus que 1,7 fois moins nombreux que les femmes.

Pour l’égalité dans la cuisine, c’est pas encore gagné. Mais l’étude YouMiam montre que de plus en plus d’hommes s’y mettent. C'est déjà ça.

POUR ALLER PLUS LOIN

> Regarder des photos de junk food sur Instagram fait grossir (surtout les enfants)

> Tendances food 2019 : fast-food healthy, eau magique et petit-déjeuner alcoolisé

> Jus de cornichon, gaufres au charbon actif, confiture de kimchi... En 2019, la food sera écolo, saine et responsable !


Pour retrouver tous les enseignements de l'étude YouMiam menée avec le soutien de Nescafé, cliquez ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.