habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
Une femme qui lit un livre
© Mitshu via GettyImages

Dicorona, le dictionnaire des nouveaux mots qui racontent notre confinement

Le 15 avr. 2020

La situation est inédite, et les mots nous manquent parfois pour décrire les phénomènes nouveaux que nous vivons. Alors Olivier Auroy les invente, avec humour.

Coronavirer, fouting, calameeting… ces mots ne nous disent rien et pourtant, ils décrivent des situations que nous connaissons bien. Le verbe « coronavirer » désigne le fait d’imposer le chômage partiel – une situation qui concerne désormais 8,7 millions de Français. Le « fouting » est pratiqué par les sportifs qui se moquent des règles. Et le « calameeting » est ce qui arrive à ceux qui tentent une visioconférence avec une mauvaise connexion Internet.

Ces mots ne sont pas encore dans le Larousse mais proviennent du « Dicorona » d’Olivier Auroy. Fondateur de l’agence Onomaturge – littéralement « celui qui fabrique les mots » – et auteur, c’est un spécialiste de la création de mots. Et pendant le confinement, il s’en donne à cœur joie. « Quand ce virus s'est manifesté, je me suis rendu compte qu'il pointait des phénomènes, des situations qu'on n'avait jamais connues. Il fallait donc les nommer », explique Olivier Auroy au Parisien.

Sur Twitter et sur LinkedIn, il publie chaque jour ses créations assorties de leur définition. C’est drôle mais aussi très juste. Ainsi, après un mois de confinement, l’allergîte nous semble être une vraie pathologie. Petite sélection de ces nouveaux mots du confinement.

Pour ceux qui ne plaisantent pas au supermarché

Pour ceux qui ont dû annuler leurs vacances

Pour ceux qui n'ont pas prévu de se mettre au yoga

Mais pour ceux qui le veulent, il y a plein de façon de faire du sport à la maison.

Pour ceux qui sont là tous les soirs à 20h

Pour ceux qui rêvent du monde d'après

Plus de télétravail pour certains, plus de proximité pour d'autres, une chose est sûre le monde d'après se prépare dès maintenant.

Alice Huot - Le 15 avr. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.