habillage
Deux visages sur des smartphones qui s'embrassent
© FilippoBacci via GettyImages

Le vocabulaire du dating au temps du confinement

Le 8 avr. 2020

Le confinement rebat les cartes du dating, et son vocabulaire en même temps.

Ce n’est pas parce qu’on est confiné qu’on ne peut plus dater. Certains ne se privent vraiment pas puisque le site de rencontres extra-conjugales Gleeden a enregistré 260% de trafic en plus en mars 2020. Du côté des applications plus traditionnelles, on s’adapte et on privilégie par exemple la vidéo. Et qui dit nouveaux usages, dit nouveaux mots. Ou en tout cas, des expressions qui prennent un tout nouveau sens depuis que nous nous vivons en intérieur. L’agence RCG Group a réalisé une sélection de ces mots bizarres.

Hiberdating

Contraction de « hibernation » et « dating », le hiberdating désigne le fait de passer sous le radar de la vie sociale pour se consacrer exclusivement à son ou sa partenaire. Mais en période de confinement, le hiberdating implique de passer 24h sur 24 avec sa moitié. Et ça, c’est pas si facile.

Masturdating

Le masturdating, c’est le fait d’organiser un rendez-vous galant pour soi-même. Idéal pour celles et ceux qui vivent leur confinement en solo. Plutôt que de répondre à une énième invitation sur HouseParty, les adeptes préfèreront un dîner aux chandelles devant Netflix - pas en HD pour le moment, malheureusement.

Unkeyboardinated

Les interactions physiques étant proscrites, nos communications passent encore plus par l’écrit. Il vaut donc mieux avoir les doigts bien accrochés. Ceux qui écrivent plus vite qu’ils ne pensent et oublient de relire leurs fautes avant d’appuyer sur « envoyer » seront taxés de unkeyboardinated. Pas terrible sur une appli de dating, et encore pire dans un mail pro.

Nerdjacking

La perspective d’un premier rendez-vous est soumise à l’annonce du déconfinement. Alors pour le moment, on se contente de discuter. On peut voir ça comme un retour aux bases de la séduction mais attention à ne pas se faire nerdjacker. C’est-à-dire se retrouver embourbé dans une conversation sur un sujet qui ne vous intéresse pas avec passion. Pour les plus lâches, il y a toujours la fonction « mute »…

Alice Huot - Le 8 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.