habillage
habillage
habillage
actu_14998_vignette_alaune

Red Bull, l'exploit jusqu'au bout de la canette

Le 13 nov. 2012

Pourquoi faire simple, quand on peut faire compliqué? La dernière machine à distribuer du Red Bull rend hommage à Rube Golberg en y ajoutant la Red Bull touch : onze athletes de sports extrêmes.

Les machineries de Rube Golberg continuent d'inspirer les amateurs d'engins complexes et lents, destinés à accomplir mécaniquement les gestes les plus simples de leur quotidien à leur place. Adam Sadowsky fait partie de cette étrange famille. Obsédé par la fusion des sciences et de l’art depuis l’âge de deux ans (selon ses propres dires), Sadowsky est à l’origine de la machine qui a connu la plus grande exposition médiatique : celle réalisée pour les besoins du clip This Too Shall Pass du groupe de pop OK GO.

Contacté par Red Bull en 2010, Adam Sadowsky a reçu pour mission d’élaborer Red Bull Kluge, une machine énorme, en y incorporant onze athlètes Red Bull issus de disciplines diverses (les skateurs Ryan Scheckler et Joey Brezinski, la sprinteuse Lolo Jones, le parachutiste Sean MacCormac, le golfeur Rickie Fowler, la légende du FMX Robbie Madison, le snowboardeur Pat Moore, le pro rider de BMX Drew Bezanson et son homologue en street trial Danny MacAskill, ainsi que le pilote de drift Rhys Millen et le champion d’off-road truck Bryce Menzies).

Une mission complexe. Le hangar à avions d’El Toro, en Californie, où a eu lieu la performance n’était même pas équipé d’électricité. Plusieurs tonnes de générateurs et de matériel ont dû y être amenées. En plus des onze athlètes, une centaine d’hommes ont été mobilisés pour le montage du parcours, la coordination des actions de chacun ainsi que la construction des trois rampes, l’entretien de l’hélicoptère et du camion… et l’achat de la boule de bowling sur Craigslist.

 

L'ADN - Le 13 nov. 2012
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.