habillage
volvo test

Le premier camion autonome de Volvo tient ses promesses

Le 9 sept. 2016

A 1 320 mètres sous terre, dans le dédale des mines de Kristineberg, Volvo teste la fiabilité de son camion autonome… et les nerfs de son directeur technique.

 

 

 

C’est le premier camion entièrement autonome à fonctionner dans de telles conditions.

 

Torbjörn Holmström, Group Chief Technology Officer

Comme Claes Nilsson, son président, s'était laissé suspendre par les pieds à plusieurs centaines de mètres, Torbjörn Holmström, Group Chief Technology Office de chez Volvo, n’hésite pas à mouiller son gilet pour nous prouver qu’il a toute confiance en la fiabilité de son produit.

 

Alors que l’énorme camion autonome parcourt sans chauffeur de sinueuses galeries souterraines, le valeureux Torbjörn se plante en plein milieu de sa route… Evidemment, quelques centimètres avant le choc, le camion s’arrête, donnant l’impression que le brave Group Chief Technology Officer maîtrise l’engin comme un dresseur d’éléphant sa bête…

 

 

La sécurité reste notre principale préoccupation et cela vaut également pour les véhicules autonomes. J'étais convaincu que le camion s’arrêterait mais, naturellement, j’ai senti mon estomac se nouer avant qu'il ne s'arrête !

 

 

Torbjörn Holmström

Pub. Volvo FMX

Le camion autonome qui tient le rôle principal est un Volvo FMX. Grâce à différents capteurs, il surveille en permanence son environnement et évite les obstacles fixes et mobiles. Dans le même temps, un système recueille des données pour optimiser la consommation de carburant.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.