actu_13813_vignette_alaune

Justin Timberlake, chef de rayon

C'est le cadeau de Walmart à ses salariés pour fêter son cinquantenaire. Suffisant pour guérir le désamour entre la marque et ses collaborateurs ?

Le 2 juillet 2012, l’entreprise américaine multinationale fondée en 1962 par Sam Walton, fêtait ses cinquante ans à Fayetteville. Et la chaîne n’a pas lésiné sur les moyens. Justin Timberlake en personne est venu mettre la main à la patte et discuter avec les différents employés du plaisir qu’il a à venir faire ses courses au Walmart. Une stratégie marketing assez grossière qui tente de rapprocher l’enseigne de ses salariés.

Walmart est fortement critiqué depuis plusieurs années. En 2008, le groupe avait dépensé 640 millions de dollars pour mettre fin à une action menée en justice entre 2000 et 2007 par des travailleurs mécontents de leurs salaires et de leurs conditions de travail et 86 millions de dollars de dommages et intérêt à 232 000 anciens salariés qui demandaient le paiement de leurs congés payés et d'heures supplémentaires. On se souvient également de la plainte déposée en 2011 par 1,5 million d’employées et anciennes employées qui accusaient le distributeur américain de les traiter moins bien que leurs collègues masculins. A cela s’ajoutent :  un mécontentement constant des salariés de leurs conditions de travail, des soupçons de corruptions au Mexique et que la marque tenterait d’étouffer et des manifestations de colère pour protester contre la construction d'une branche du magasin Walmart dans le Chinatown de Los Angeles. Le slogan des manifestants : « On ne veut pas détruire Chinatown et son voisinage pour enrichir la famille Walton ». Pas sûr que le joli Justin, abimé pour l'occasion d'une affreuse chemise violette, ne suffise à calmer les esprits.

La soirée d’anniversaire a vu d'autres stars défiler : Taylor Swift, Céline Dion et Lionel Richie… Les employés de Walmart n’ont pu offrir leur cadeau : une carte d’anniversaire répertoriant leurs revendications !

 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.