actu_25846_vignette_alaune

Facebook collecterait nos données biométriques

Un recours collectif est lancé contre Facebook : le réseau social serait coupable d’avoir recueilli les données faciales de ses utilisateurs.

Peut-on vraiment avoir une vie privée en étant utilisateur de Facebook ? Les polémiques infirmant cette théorie se multiplient. La dernière en date concerne les données faciales que le réseau aurait allègrement collectées.

C’est vrai que la reconnaissance automatique pour tagger les photos aurait pu nous mettre sur la voie : selon le Courthouse News Service, « Facebook a secrètement constitué la plus grande base de données de reconnaissance faciale du monde ». Rien que ça.

Or certaines lois stipulent qu’une organisation doit obtenir le consentement écrit de ses utilisateurs pour pouvoir collecter ses données biométriques… En Europe, par exemple, la question de la reconnaissance faciale pose problème depuis 2012 selon le New York Times.  

Robert Sherman, Deputy Chief Privacy Officer de Facebook, s’est exprimé sur le sujet. Il affirme que si un utilisateur choisit de ne pas utiliser le service de reconnaissance faciale, leurs données seront effacées. Affaire à suivre...

 

Crédit photo : Maria Elena

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.