actu_18878_vignette

Double page blanche dans le New York Times

Drôle de pub. ! Mardi, dans le New York Times, les lecteurs ont découvert une double page blanche... Une annonce énigmatique pour la sortie de « La Voleuse de Livre » qui pose, comme le film, la question de la valeur des écrits...

Les paroles s’envolent, les écrits restent… C’est clairement le thème du prochain film de Brian PercivalLa Voleuse de Livre. Celui-ci raconte l’histoire d’une jeune fille, pendant la Seconde Guerre Mondiale, qui survit en dehors de Munich grâce aux livres qu'elle vole.

Sur les annonces blanches parues dans le New York Times, seuls l’en-tête et le numéro de page et l’URL du site dédié au film figuraient. Une belle manière de mettre en scène l’importance de l’écrit et de secouer l’opinion publique : comment nous sentirions nous si en ouvrant nos journaux, nous découvrions que les écrits avaient disparus ?

Une campagne promotionnelle signée 42 West.

 

 


Via B9

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.