premium 1
premium 1
actu_24472_vignette

Cosmopolitan milite contre l'oubli

Le 15 janv. 2015

Shafilea Iftikhar Ahmed n’avait que 17 ans lorsqu’elle fût tuée par ses propres parents qui l'ont étouffée avec un sac plastique. Pour ne pas oublier le sort de la jeune femme, l’association de lutte contre les mariages forcés Karma Nirvana s’est appropriée la couv’ de Cosmo et l’a plastifiée.

Elle s’appelait Shafilea Iftikhar Ahmed. Originaire du Pakistan elle vivait en Angleterre avec ses parents. Ceux-ci désapprouvaient l’ « occidentalisation » de leur fille et voulait la marier de force, une décision que la jeune femme refusait fermement tenant à ses droits et à sa liberté. En signe de protestation, elle a d’abord avalé de l’eau de javel ce qui lui avait créé des blessures irrémédiables. Le temps passait et Shafilea Iftikhar Ahmed ne pliait toujours pas : ses parents, pour éviter le « déshonneur », lui ont donc tenu les bras et enfoncé un sac plastique dans la bouche jusqu’à étouffement. Face au tribunal britannique, ils ont reconnu leur crime.

 

Pour autant si Shafilea Iftikhar Ahmed est morte, il existe encore des milliers de jeunes femmes dans cette situation effroyable. Pour lui rendre hommage et ne jamais oublier, l’association de lutte contre les mariages forcés Karma Nirvana, avec l’agence Leo Burnett, a décidé de détourner la couverture du magazine Cosmopolitan et de la plastifier. Un symbole fort qui prend tout son sens lorsque le plastique est ouvert pour, semble t’il, sauver la femme en train de suffoquer.

 



Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.