Threads of Light, un magazine de mode pour gamers coquets

Threads of Light, un magazine de mode virtuelle pour avatars coquets

© @honeyb4dger11YT via Twitter

Le jeu vidéo de tir à la première personne Destiny 2 va lancer un magazine de mode numérique pour célébrer les meilleurs looks des joueurs. 

« J’ai opté pour un look de chasseur décontracté. Vous en pensez quoi ?  » – « Quelqu’un a un casque qui matche avec ma tenue ?  » – « J’aime la fourrure. » Non, ces phrases n’ont pas été prononcées à la dernière Fashion Week de Milan, mais dans un subreddit, /r/DestinyFashion, dédié aux vêtements et accessoires de Destiny 2, un jeu vidéo de tir à la première personne.

Pimp ton guerrier

Ici, on partage ses meilleurs looks, ses « skins » comme on les appelle plus communément . On y parle évidemment d'armures et d'armes plutôt que de crop tops, mais le principe est le même. 

Développé par le studio Bungie, le titre fait la part belle aux équipements des joueurs car ils illustrent leur progression et leur puissance dans le jeu. Et force est de constater que moduler l'apparence de son avatar pour le rendre beau fait de plus en plus partie du plaisir de jouer

Un magazine de mode pour la communauté

À tel point que le subreddit, qui réunit près de 180 000 membres, a attiré l’attention de Bungie. Le développeur américain a en effet annoncé sur Twitter la création d’un magazine de mode numérique. Baptisé Threads of Light, il entend « célébrer la créativité de la communauté » et compiler les meilleurs styles des joueurs. 

Aucune date de lancement n’a été précisée, mais les joueurs savent désormais qu’ils pourront soumettre leurs looks dans l’espoir d’y être publiés. Certains ne perdent d'ailleurs pas de temps et commencent déjà à le faire en réponse au tweet du studio.

Les liens entre mode et jeux vidéo sont de plus en plus visibles ces dernières années. Des griffes de luxe comme Gucci ou Vuitton dans des jeux free-to-play aux mannequins virtuels en passant par les défilés « in-game » et les collections capsules conçues pour des équipes d'e-sport, c’est tout un écosystème de « mode gamifiée » qui se dessine – sans parler du boom des NFT et des objets virtuels qui devrait rajouter une couche de frénésie spéculative. 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.