premium2
Le rappeur Laylow revient en force
© ShoesupMag / Anni Roenkae on Pexels

Laylow, Myd, Kaky... entre NFT et projets perchés, ces artistes réinventent la musique

Le 6 juill. 2021

Peu importe l’âge, le style ou le lieu, chacun de ces noms vient bousculer la tendance.

Au beau milieu des sorties musicales de ces derniers mois, quelques pépites créatives sortent du lot, pour leur manière singulière de composer ou de partager leur production. 

Kaky : capturer les bruits, en faire des tubes

Voilà de quoi donner un vent de fraîcheur à la chanson française ! Pour Kaky, inutile d’avoir le meilleur studio pour exceller en musique. Le jeune Français s’est fait connaître au fil de ses KakySounds, sessions durant lesquelles il sample toutes sortes de bruits pour construire ses chansons. D’un crissement de pneus à une table basse, tout y passe, et le résultat est splendide. Son premier projet Room 404 est disponible sur toutes les plateformes. 

Jacques Auberger : à l’ère du streaming, un contre-pouvoir musical

Vous avez sûrement déjà croisé la route de ce DJ complètement déjanté. Jacques revient en force avec le morceau Vous, accompagné d’un concept inédit : l’artiste a divisé le son en 194 secondes, qu’il vend en NFT pour partager les droits du morceau. Les fans s’approprient donc littéralement l’œuvre et entretiennent un lien direct avec l’artiste ! C’est une première en France et, en plus d'être génial, le morceau est aussi porteur d’une nouvelle voie économique pour les artistes

Luna Li : quand la musique classique influence la pop

Dans la catégorie Bedroom Pop, Luna Li incarne ce qui se fait de plus étonnant. La Torontoise de 24 ans fonde la richesse de son univers musical sur une formation classique stricte, habilement alliée à une sorte de pop psychédélique. Luna Li marie les vents contraires quand la harpe et le violon s’allient au rythme des batteries et des sons de guitare des années 70. 

Myd : un morceau participatif créé de A à Z à la radio

Pour finaliser son premier album solo, Myd a tenté de créer un morceau en direct sur Radio Nova. Quel instrument utiliser, quel tempo suivre, dans quel style musical se plonger ? Près de 300 auditeurs ont suivi l’aventure pendant 15 jours, et certains ont même composé des parties de l’instrumentale. Le DJ s’est orienté vers un tube de l’été bien efficace, dont les droits d’auteur seront partagés entre les participants.  

Hlbak : des featurings internationaux en un clic

Ces deux beatmakers toulousains développent leur business dans leur home studio, mais leur ambition ne s’arrête pas à leur chambre. Grâce à la plateforme de services Fiverr, le groupe parvient à faire poser des rappeurs du monde entier sur leur prod, moyennant rémunération. Le résultat ? Des collaborations géniales entre Italiens, Allemands et Américains, tous afficionados du rap.

Kooze : mélanger les tubes pour en créer d’autres

Sur TikTok, certains comprennent les mécanismes de viralité mieux que d’autres. C’est le cas de Kooze ! Originaire de Los Angeles, le DJ cartonne avec ses mashups harmonisant deux morceaux pour n’en créer qu’un. Avec lui, les Red Hot Chili Peppers posent sur du Doja Cat, quand le rappeur Sheck Wes s’égosille sur du Abba. Le résultat est aussi drôle que convaincant. 

Pete and Bas : exploser dans le rap à 70 ans, c’est possible

Qui aurait cru que deux septuagénaires parviendraient à se faire une place de choix dans la scène rap britannique ? En seulement quatre ans, les deux amis ont su s’approprier les codes de la Drill, sous-genre du hip-hop apparu à Chicago au début des années 2010. On pourrait croire de prime abord à une parodie, mais la modernité et l’assurance qui teintent leurs flows mettent tout le monde d’accord. Ce duo de Peaky Blinders à la retraite n’a pas de mal à braquer l’industrie musicale, par une leçon de style et d’autodérision habilement menée.

Laylow : le prince du rap indé… à l’écran

Difficile de passer à côté du personnage le plus créatif du rap français. Dans ce cas précis, le rappeur Laylow s’improvise acteur dans un court métrage imaginé par lui-même. Au milieu d’une atmosphère sombre et fantastique, Laylow joue avec son passé et dévoile la trame narrative de son prochain album. À lui seul, il pulvérise les barrières et donne un élan nouveau à la scène rap francophone, loin des diktats des maisons de disques.  

Laylow dans L'étrange histoire de Mr Anderson disponible sur YouTube © DigitalTv
Marin Tézenas - Le 6 juill. 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.