Capture d'écran d'un concert dans The SandBox

Le premier parc d’attractions virtuel et musical va ouvrir ses portes dans le métavers

© Capture d'écran d'un concert dans The SandBox

Warner Music a officiellement annoncé l’achat d’un grand terrain dans le métavers Sandbox. Le projet ? Créer un parc à thème musical et des salles de concert pour voir en live les artistes de la maison. 

Faire du métavers un atout, de nombreux acteurs de l’industrie musicale ont déjà affirmé cette ambition. L’année dernière, plusieurs gros noms des Charts américains exploitaient le filon comme Lil Nas X dans Roblox, ou Travis Scott dans Fortnite. Dans The Sandbox, le rappeur Snoop Dogg était même l’une des premières personnalités à investir dans l’immobilier virtuel et aidait à la promotion d’achat de biens numériques pour des sommes astronomiques. Mais là, c’est un gros poisson qui débarque dans le jeu. Le pendant musical de la société de production Warner a annoncé son projet de rejoindre The Sandbox, afin de prolonger l’image de ses artistes dans le métavers et stimuler la vente de NFT

« Une combinaison de parc à thème musical et de salle de concert »

Mais alors, à quoi ressemblera le métavers Sandbox de Warner Music ? Si aucune image n’a été révélée, le communiqué officiel de Warner mentionne un achat d’une grande propriété proche de « la plage virtuelle » où il sera possible d’organiser des concerts ou des festivités autour des univers d’icônes signées par la maison. Au-delà de ça, Warner s’entend avec The Sandbox pour bouleverser l'écosystème immobilier de la plateforme en faisant gonfler les prix des propriétés avoisinantes dans le jeu, par effet de meute. Et en termes de prix, on sait a priori à quoi s’attendre. En effet, les propriétés autour du « Manoir Snoop Dogg » dans le jeu ont déjà été valorisées à hauteur de 458 000 $ en décembre 2021.

Pour Warner, l’ambition est claire. Au-delà de profiter de la hype générée par les mondes virtuels, s’implanter dans le métavers permettrait de motiver les communautés de fans à interagir autour de leurs artistes favoris sur Internet. Warner a de quoi faire. Les artistes Dua Lipa, Ed Sheeran, Madonna ou encore Coldplay font partie de l'écurie.

Ce qu’il faut retenir de ces manœuvres, c’est qu’il ne s’agit pas seulement d’un coup de com' pour des artistes à la notoriété planétaire. En se liant à The Sandbox, Warner se lie à une plateforme basée sur la blockchain et qui exploite massivement le marché des NFT. Pour un géant de l’industrie musicale, c’est un moyen d’investir sur un marché ultra-mouvant, tout en profitant de l’enthousiasme et de la réactivité de millions de fans de musique à travers la planète. Et si un fan lambda sans portefeuille crypto n’a peut-être pas grand-chose à jouer, il est évident qu’avec un tel casting, la maison de disques met toutes ses chances pour étendre son domaine de vente au monde numérique.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.