habillage
premium1
premium1
Une femme pointe du doigt dans la forêt
© Dev Asangbam via Unsplash

Selon YouTube, si vous voyez des vidéos complotistes, c’est de votre faute

Le 4 juill. 2019

Face aux critiques, la plateforme a mis en avant ses outils de contrôle des recommandations de vidéo et estime que c’est aux utilisateurs de faire le ménage.

Ne dites plus jamais que c’est de la faute de YouTube si vous trouvez une vidéo complotiste ou contenant de fausses informations dans votre fil de recommandations. C’est en tout cas le message qu’ont tenté de faire passer Charles Savreux et Justine Ryst, respectivement manager et directrice en charge des partenariats sur la plateforme. Ces deux responsables répondaient aux questions de journalistes pendant la conférence de presse donnée à l’occasion du YouTube Festival qui s’est déroulé au Trianon ce jeudi 11 juillet.

Pour YouTube, Lama Fâché n'est pas une chaîne problématique

Interrogé sur une éventuelle suppression de la chaîne Lama Fâché et de son contenu controversé, Charles Savreux a préféré parler de ses nouveaux outils de contrôle à disposition des utilisateurs. « Nous avons lancé la semaine dernière de nouveaux outils qui permettent notamment de retirer les chaînes qui sont recommandées aux utilisateurs, a-t-il expliqué. Il est aussi possible de savoir pourquoi on vous recommande un contenu plutôt qu’un autre ».

Il revient donc aux utilisateurs de faire eux-mêmes le ménage dans leurs recommandations. Hors de question de supprimer les contenus tendancieux comme l’avait pourtant promis Cécile Frot-Coutaz, directrice de YouTube sur la région Europe, Moyen-Orient et Afrique durant les Cannes Lions. « On retire surtout les vidéos qui nous semblent être les plus dangereuses pour les utilisateurs, poursuit Charles Savreux. Ce fut le cas pour des vidéos qui proposaient de guérir l’autisme avec de l’eau de Javel. Mais de manière générale, la communauté est assez responsable pour pointer du doigt les vidéos contenant des informations fausses et le fait souvent savoir dans les commentaires. »

Les utilisateurs sont responsables, même les plus jeunes

Effectivement, il suffit de regarder un coup d’œil aux commentaires des vidéos de Lama Fâché pour voir que de nombreux internautes ne prennent pas pour argent comptant les « informations » diffusées. Les compteurs de likes, eux, s'emballent. Et peu importe que le public visé soit... les adolescents. Pour YouTube, ça ne change rien : même s'ils n'ont pas le recul nécessaire pour utiliser les outils à leur disposition, ils sont responsables de ce qu'ils regardent.

Comment la plateforme veut rééquilibrer l'information

Plutôt que de supprimer l’infox, YouTube préfère pousser d’autres types de contenus censés « équilibrer » l’information. Ainsi Justine Ryst explique que les requêtes portant sur des faits d’actualité font surtout remonter des vidéos de médias classiques. « On travaille avec France 24, Le Parisien, l’AFP, Le Monde pour les encourager à produire du contenu sur la plateforme afin que ces vidéos apparaissent en priorité, explique-t-elle. Une fois qu’il a toutes les cartes en main, c’est à l’utilisateur de décider ce qu’il veut regarder ou pas. » Effectivement, lors de notre reportage sur l’algorithme de YouTube, nous étions tombés sur de nombreux extraits de débats issus de la télévision française sur des recherches portant sur des sujets de société.

Les youtubeurs soutiennent ce système

YouTube essaye donc de pousser du contenu anti-fake news, mais refuse toujours le titre d’éditeur. Cette position, assumée depuis longtemps maintenant, est d’ailleurs relayée par les youtubeurs qui étaient présents pendant la conférence. « Je pense que le jour où YouTube décide de faire de l’édition de contenu, je change de plateforme, indique vaillamment Fabien Olicard, un mentaliste qui cumule 132 millions de vues. Pour moi YouTube c’est un peu comme la télévision : les gens disent qu’ils préfèrent Arte, mais ils regardent TPMP quand ils rentrent du travail. On peut donc être abonné à la très bonne chaîne e-penser et regarder Lama Fâché pour se relaxer ». Vous vous demandiez comment résoudre la quadrature du cercle ? YouTube semble avoir trouvé la solution parfaite.

POUR ALLER PLUS LOIN :

> Facebook, YouTube, Insta... Où les jeunes adultes vont-ils chercher leurs infos ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.