habillage
premium
premium
Une petite fille asiatique fait le signe V de victoire
© Capture d'écran TikTok

TikTok donne 62 millions à l'Europe pour lutter contre le Covid-19

Le 14 avr. 2020

En 2020, nous avions annoncé TikTok comme le nouveau géant des réseaux sociaux. Avec la crise du Covid-19, l'audience de la plateforme de la génération Z explose, et celle-ci en profite pour renforcer son influence avec une communication de crise hyper efficace.

En janvier 2020, l'application chérie de la génération Z comptait 800 millions d'utilisateurs dans le monde (selon DataReportal). Elle affichait la meilleure progression du nombre de téléchargements, mais surtout une progression meilleure que celle de ses concurrents quand ils en étaient au même stade.

Avec la crise du Covid-19, le phénomène TikTok a littéralement explosé : 65 millions de téléchargements sur le seul mois de mars, selon le site spécialisé SensorTower. Sans doute est-ce le signe qu'on a plus besoin que jamais de rire, et que, finalement, ce qui amuse les juniors peut fort bien distraire leurs aînés (en période de confinement tout du moins).

@the.mcfarlands

You asked for it... Here it is 📸 ##blindinglightschallenge ##blindinglights ##happyathome

♬ Blinding Lights - The Weeknd

TikTok, l'appli où on rit de tout, mais de bon cœur

La société, détenue par l'entreprise chinoise ByteDance, a fait son entrée dans la cour des grands réseaux sociaux à coups de courtes vidéos de 15 secondes. On y voit surtout des ados se trémousser, répondre à des défis plus ou moins crétins, ou faire des blagues allant de "très douteuses" à "franchement de mauvais goût". Mais, reconnaissons-le, si l'appli a un côté Vidéo Gag, on finit toujours par tomber sur une séquence hilarante. Mais la crise du coronavirus a révélé une autre caractéristique de l'appli : une sorte de bienveillance partagée, volontiers naïve, mais très loin des rageux de Twitter.

Spontanément, les TikTokeurs ont donc créé des hashtags pour soutenir les personnels soignants : #ThankYouNHS, #GrazieaVoi ou bien encore #BlindingLightsChallenge. La plateforme qui ne déteste pas verser dans les petits cœurs et le partage de stickers licorne, a aussi initié des séries de lives avec des influenceurs. Au Royaume-Uni, on a #HouseOfTikTok, #EnDirectoTikTok en Espagne ou #EduTokLive en France.

TikTok annonce plus de 60 millions d'aide pour lutter contre le coronavirus

Mais les annonces récentes de la firme confirment que les dirigeants de TikTok veulent nous convaincre qu'ils ont un certain sens du civisme. Le 10 avril dernier, ils annonçaient une série de mesures d'aides destinées aux pays européens. Au total, plus de 62 millions d'euros seraient distribués, et plus de 18 millions d'euros offerts en espaces publicitaires notamment pour que les autorités sanitaires nationales puissent apporter des informations fiables aux utilisateurs de la plateforme.

Ce plan se répartit en quatre familles.

  • Un fond de solidarité pour le personnel médical

Pour soutenir le personnel médical, plus de 9 millions d'euros iront au Fonds de solidarité ‎pour la riposte au COVID-19 de l'Organisation mondiale de la Santé. Des organisations telles que, en Allemagne, Frankfurter Schwesternschaften des Deutschen Roten Kreuzes mais aussi des associations et entités en Italie, au Royaume-Uni ou en France afin qu'elles apportent une aide à ceux qui en ont le plus besoin.Par ailleurs, un Fond de solidarité TikTok sera lui doté de plus de 45 millions d'euros.

  • Un fond créatif TikTok pour créer des contenus à caractère éducatif

Plus de 13,5 millions d'euros seront alloués à l'aide du personnel éducatif, experts et associations à but non lucratif dont les compétences et expertises peuvent être mises à profit pour diffuser des contenus éducatifs et du matériel de cours dans des formats adaptés à l'enseignement à distance.

  • Crédit de pub pour la com' des petites et moyennes entreprises 

Un crédit de plus de 18 millions d'euros, en équivalent espaces publicitaires sur l'application. Ce fond sera mis en place en fonction des recommandations des autorités sanitaires quant à la reprise des activités économiques non essentielles.

  • Aider les artistes actifs sur la plateforme

 À destination des musiciens ou des artistes, la firme promet un plan d'aide de 2,7 millions d'euros, sans donner trop de détails sur sa répartition.

Béatrice Sutter - Le 14 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.