habillage
premium1Advertisement
premium1Advertisement
une youtubeuse qui chante
© JujuFitcats via YouTube

Business du drama : quand deux youtubeurs mettent en scène une fausse rupture

Le 20 oct. 2020

Le célèbre couple de youtubeurs fait semblant de se déchirer sur la toile à coup de tweets et de vidéo-clips. Décryptage d’un coup marketing qui peut rapporter gros.

« Vas-y avoue t’as un problème avec le fric, 36 euros la dédicace, mais dis-moi t’es quel genre de type. » Dans son clip Juju Fitcats - Clash Tibo Inshape, la youtubeuse ne mâche pas ses mots pour le plus grand plaisir des viewers. Numéro 1 des tendances YouTube depuis dimanche 18 octobre, la vidéo a été vue plus de 5,5 millions de fois. Elle met en scène l'influenceuse fitness Justine Becattini qui semble régler ses comptes avec l’autre star de la gonflette, Tibo InShape. De son attitude machiste à ses obsessions pour son corps, tous les défauts du grand musclé sont passés à la moulinette.

L’amour est-il mort entre les deux stars ? Rassurez-vous, il s’agit surtout d’une mise en scène et d’une stratégie permettant d’augmenter leur visibilité. On vous explique pourquoi.

Un drama cousu de tweets dark

Alors que ce clip a tout l’air d’une déclaration de rupture, il semblerait qu’il soit plutôt une étape dans un scénario bien ficelé. Comme l’indique dans son thread le journaliste Vincent Manilève, auteur du livre YouTube derrière les écrans, c’est Tibo InShape qui a lancé les hostilités le premier. Le 15 octobre, il a publié un message sans contexte affirmant que sa compagne n’aurait pas connu le succès sans lui.

Après plusieurs échanges sur Twitter, Tibo raconte son clash dans une story Instagram et tease le clip de sa compagne qui va sortir sur YouTube.

Et ce n’est pas tout. Tibo promet de publier lui aussi une vidéo dans laquelle il va répondre à Juju Fitcats. Le youtubeur a d’ailleurs l’habitude de donner à sa base de fan (et de haters) des morceaux de musiques improbables qui font à chaque fois un carton en termes de vues.

Le business de la rupture

Pour Vincent Manilève, ce n’est pas la première fois que les youtubeurs mettent en scène des ruptures, des scènes de ménage ou des engueulades. « On a déjà vu le cas avec les youtubeurs Logan et Jake Paul, qui se sont affrontés pendant plusieurs mois à coup de « prank » et de clip sur les réseaux, explique-t-il. En France, c’est David Lafarge Pokemon qui a fait un poisson d’avril à ses followers en faisant semblant de se séparer de sa copine, elle aussi youtubeuse, dans une vidéo intitulée « c’est fini entre nous ».
Un an plus tard, il refaisait une vidéo avec le même titre, mais celle-là était absolument vraie ». Dans les deux cas, les vidéos ont rapporté 3,5 et 2,7 millions de vues au youtubeur. « Quand on piège sa communauté, on gagne beaucoup de vues, mais aussi beaucoup de pouces rouges, précise le journaliste. Dans le cas où la rupture est réelle, ça permet de répondre aux questionnements des followers tout en gagnant aussi des vues. Il suffit de voir le nombre de vidéos tournant autour des ruptures amoureuses sur YouTube pour comprendre qu’il s’agit d’un bon filon. »

Ce drama a été réalisé par des professionnels...

Jouer avec la réalité quand on est une célébrité, ce n’est pas une nouveauté. Après tout, les candidats de téléréalité s’exercent au drama et à la mise en scène de leur vie depuis près de 20 ans. Ils savent parfaitement utiliser Twitter et Instagram pour régler leurs comptes et dérouler des scénarios de trahisons et de ruptures, toujours vecteurs d’audience.

Le brouillage des frontières entre la mise en scène et la vraie vie, ou bien entre les personnages et les personnes sont d’ailleurs un point central de cette stratégie. « La téléréalité a inventé une forme de scénarisation de la vie, et notamment la vie amoureuse, explique la sociologue Nathalie Nadaud-Albertini. Ce sont les personnages et leur parole qui vont dicter le récit et accoucher d’un drama qui va captiver le public ». Dans ce contexte, le clip de Juju Fitcats coche toutes les cases puisqu'elle s'attaque justement aux défauts les plus connus du « personnage Tibo InShape ». C'est son image de beauf' un brin sexiste et monomaniaque, tel qu'elle est perçue par ses haters qui est moquée et pas vraiment le vrai Thibaud Delapart. Cependant, même en rapportant gros, cette technique peut être à double tranchant.

L'amour du reach

À force de mélanger réel et fiction, il est possible de décevoir son public en cours de route. Quand on regarde les réactions dans le fil Twitter de Juju Fitcats, on se rend bien compte que le public n’est pas dupe, mais se sépare en deux camps. Il y a d’un côté, ceux qui trouve l'initiative amusante et imagine la suite d’un scénario cousu de fil blanc.

De l’autre côté, il y a ceux qui trouvent l'initiative trompeuse, voire carrément lourdingue.

Dans les deux cas, on sait que les véritables gagnants seront les deux youtubeurs qui continuent de cultiver leurs images en ligne, qu’elle soit bonne ou mauvaise. Car après tout, même la colère des fans fait vivre les youtubeurs.

David-Julien Rahmil - Le 20 oct. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.