bannière 2
bannière 2
premium1
Alibaba Single day 2017

Alibaba : un chiffre d'affaires équivalent au PIB du Honduras en 24h

Le 13 nov. 2017

À l’occasion de la Fête des célibataires en Chine, le géant du e-commerce battait son record de ventes en ligne et totalisait 25,3 milliards de dollars de CA.

Fériée et silencieuse chez nous, frénétique en Chine. Du côté de l’Empire du Milieu, la journée du 11 novembre fait la part belle au Single Day, une fête commerciale dédiée aux célibataires et aux achats en ligne compulsifs, soit l’équivalent du Black Friday aux États-Unis ou de notre Saint-Valentin.

Et cette année, la plateforme de e-commerce chinoise Alibaba.com a décidément fait exploser les scores. 25,3 milliards de dollars de chiffre d’affaires en seulement 24 heures, soit l’équivalent de 168,3 milliards de yuans, c’est l’exploit réalisé par le géant le 11 novembre dernier et rapporté sur son site. Pour vous faire une idée, 25,3 milliards de dollars, c’est :

  • Un montant supérieur de 39 % au CA de l’édition 2016 du Single Day (Alibaba avait vendu 17,8 milliards de dollars de marchandises).
  • 3 fois le chiffre d’affaires du Black Friday et du Cyber Monday combinés
  • L’équivalent du PIB annuel de l’Afghanistan ou du Honduras

Selon Daniel Zhang, directeur général du groupe Alibaba, ce résultat n’est pas qu’un simple chiffre d’affaire, il reflète aussi « la façon dont commerçants et consommateurs embrassent aujourd’hui pleinement l'intégration du retail online au retail offline. », peut-on lire dans un communiqué.
Originellement lancé par des étudiants, le Single Day était rapidement devenu le cheval de bataille du fantasque fondateur d’Alibaba, Jack Ma. Dès 2009, il en exploitait déjà le plein potentiel en lançant sa première grande braderie en ligne, à grand renfort de publicités et de promotions.

Un succès qui n’a eu de cesse de croitre, à mesure que les achats mobiles ont explosé et que les classes moyennes chinoises se découvrent un pouvoir d’achat. « Pour une majeure partie des Chinois, accéder à la classe moyenne est un réel objectif, et c’est ce que les marques doivent comprendre. » affirmait Calvin Chan, créateur de la société de data marketing AdMaster à l’occasion du salon China Connect, en mars dernier. Selon McKinsey, 76% de la population chinoise fera partie de la classe moyenne en 2022. Un chiffre assommant que les marques semblent déjà prendre fermement en compte !

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

L'actualité du jour