Logo Netflix

Face à la perte d'abonnés, Netflix veut rendre le partage de compte payant

© Netflix

Netflix connaît un net ralentissement. Selon le géant du streaming, ce retard de croissance serait en partie dû aux 100 millions d’utilisateurs sans compte payant qui profitent de ses services gratuitement.

Dans une note aux actionnaires, Netflix rapporte que la croissance de ses revenus a « considérablement ralenti » . Cette nouvelle survient après la perte de 200 000 abonnés au dernier trimestre et potentiellement de deux millions sur le trimestre en cours. Le géant du streaming fait face à une concurrence féroce avec d'autres services et compte plus de 40 % de sa base d'utilisateurs qui profitent de comptes partagés.

Le retard de croissance de Netflix dû à plusieurs « facteurs interdépendants »

Trop d'utilisateurs non payants

Selon Netflix, avec plus de 222 millions de foyers payants, leurs abonnements seraient dans les faits partagés avec plus de 100 millions de foyers supplémentaires. Ainsi, dans une note adressée aux investisseurs, le service de SVOD a évoqué la possibilité de rendre payant le partage de compte. Le test d'un nouvel add-on (au Chili, au Costa Rica et au Pérou) qui permet aux utilisateurs de partager « facilement et en toute sécurité » leur mot de passe Netflix en « payant un peu plus » indique que la plateforme semble définitivement intéressée à limiter le partage de mots de passe pour augmenter ses revenus.

Une concurrence accrue

La concurrence entre les plateformes de streaming s'est également intensifiée. Si YouTube, Amazon et Hulu sont des concurrents de longue date, les trois dernières années ont vu apparaître de nouveaux acteurs sur le marché du streaming comme Apple TV+ ou encore Disney+.

La guerre en Ukraine impacte Netflix

La faible croissance économique, la hausse de l'inflation et la guerre entre la Russie et l'Ukraine ont également eu un impact sur ces résultats. Dans sa note aux actionnaires, Netflix indiquait également qu'elle avait perdu 700 000 abonnés en Russie en supprimant son service là-bas.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.