Un panier de produits frais

Consommation des Français : bienvenue dans l'ère du « tout à portée de main »

© Tima Miroshnichenko

Selon une étude, l’hyper local est aujourd'hui plébiscité par 95 % des Français. En cause : la crise sanitaire qui a contraint les consommateurs à consommer au pied de chez eux.

L'institut Ifop et PagesJaunes ont mené l'enquête pour comprendre les nouvelles attentes des Français en matière de consommation ainsi que les moyens mis en place par les professionnels pour toucher les consommateurs. Constat ? Le local et l'hyperlocalité responsables sont au cœur des enjeux de consommation et tendent à devenir les nouveaux modèles durables de consommation.

Étude Ifop / Solocal PagesJaunes

L'ère du « tout à portée de main »

Un « commerce local » se définit pour les Français par 3 caractéristiques : il propose des produits locaux et régionaux, privilégie le circuit court et se situe à proximité du domicile des consommateurs. Si l'étude montre que ce type de commerce est désormais largement plébiscité par les Français, elle nous révèle que ce choix est guidé par un souhait de consommation raisonnée et locale. Pourquoi ? Par souci écologique (urgence climatique) mais aussi social (soutien aux entreprises locales).

Une tendance qui selon Hervé Milcent, Directeur Général de Solocal, démontre un engouement pour le local et le « Made in France ». Selon lui : « L'ère du "tout à portée de main" s'est accélérée durablement dans le quotidien des consommateurs français. En témoigne d'ailleurs la nette augmentation des recherches géolocalisées via le smartphone et le boom des recherches locales. » Selon l'enquête : 95% des Français privilégient des professionnels proches de chez eux quand ils recherchent un professionnel sur Internet, 72 % des Français consomment davantage à un niveau local et des produits « Made in France » et 71% des Français consomment plus auprès des commerces de proximité.

La bonne réputation est déterminante

Pour 70 % des consommateurs, la « bonne réputation » est un élément fondateur. Un chiffre décorrélé de la perception des professionnels puisqu'ils sont « seulement » 54 % à considérer les avis positifs des clients comme prépondérants pour leur image. Mais alors que considèrent comme essentiel les professionnels ? Pour 68 %, la publication des informations (horaires, téléphone, adresse postale, site) est déterminante, et 50 % d'entre eux assurent que la proximité avec les consommateurs est clé dans le développement de leur activité. Ce dernier chiffre est d'ailleurs en phase avec les 65 % de consommateurs qui préfèrent choisir un professionnel proche de chez eux.

Étude Ifop / Solocal PagesJaunes

Internet, un ami qui vous veut du bien

Sur le front de la digitalisation des entreprises locales, 66 % des TPE/PME françaises disposent désormais d'un site Internet. Accusant encore un retard vis-à-vis des autres entreprises européennes — en particulier allemandes — il semblerait que les entrepreneurs français aient (enfin) compris l'intérêt et la nécessite d'adapter rapidement leur business aux besoins du marché pour rester compétitifs.

Autre point : 90 % des Français consultent les avis sur Internet avant de choisir un professionnel, et 68 % publient des avis en ligne. Ce recours aux avis comme moyen de prise décision engendre dans le même temps une exigence de fiabilité. Ainsi, 80 % des Français jugent important que les avis diffusés soient fiables et 73 % se disent rassurés de savoir que les avis sont bien vérifiés. Pourtant, seuls 67% des professionnels répondent aux avis déposés par les clients

Étude Ifop / Solocal PagesJaunes

Personnaliser la communication locale

Sur le front de la communication, l'enquête révèle que si 74 % des professionnels interrogés jugent important de communiquer à un niveau local, seuls 45 % le font concrètement (56 % pour attirer de nouveaux clients, 38 % pour fidéliser et 26 % pour améliorer leur notoriété). Ce qui fait dire à Hervé Milcent qu'un sursaut est nécessaire : « Pour générer du chiffre d'affaires et rester compétitives, les entreprises locales doivent se réveiller et communiquer auprès des cibles, qui elles, se disent d'ores et déjà dans la tendance du local. Pour ce qui est de la personnalisation de leur communication locale vers leurs clients, il y a encore un gros effort à fournir, en jouant notamment sur les contenus (photos, vidéos, actus, SMS...). »

Étude Ifop / Solocal PagesJaunes
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.