Jeune fille dans une bibliothèque

Les bibliothèques du Royaume-Uni s'organisent pour accueillir les plus vulnérables cet hiver

© Tima Miroshnichenko

Le journaliste financier Martin Lewis s'est associé à l'Association Britannique des Bibliothèques et de l'Information pour créer des « banques chaudes » cet hiver. Objectif ? Accueillir les personnes vulnérables durement touchées par la crise.

Alors que la crise sévit au Royaume-Uni, le CILIP (Chartered Institute of Library and Information Professionals) vient de publier un guide baptisé « Un accueil chaleureux ». À destination des bibliothèques et initié à la suite d'un tweet de Martin Lewis, le document vise à expliquer au mieux comment accueillir « au chaud » les plus démunis cet hiver.

Les « banques chaudes », un espace d'accueil pour les plus vulnérables

Le message posté par Martin Lewis sur Twitter début juillet a eu l'effet d'une étincelle. L'expert en économie raconte avoir « commencé à se sentir submergé par un sentiment de terreur à l'idée de l'hiver à venir ». Face à l'inflation des coûts de l'énergie, de nombreux Britanniques allaient devoir faire un triste choix : manger ou se chauffer. Il décide alors de poster le message suivant : « Je n'arrive pas à croire que j'écris ceci, mais je me demande si cet hiver nous aurons besoin de "banques chaudes", l'équivalent des "banques alimentaires" où les gens qui n'ont pas les moyens de se chauffer seront invités à passer leurs journées, au chaud, gratuitement (par exemple dans les bibliothèques, les bâtiments publics, etc.). »

En réponse à son tweet, Martin Lewis à reçu de nombreux messages de bibliothèques. Ces dernières indiquaient envisager de proposer un accueil aux plus vulnérables mais précisaient ne pas savoir comment procéder. Face à cet élan de solidarité, Martin Lewis a missionné le CILIP afin de réaliser un guide de conseils pour proposer des « banques chaleureuses » ou « banques chaudes ».

Un guide à destination de toute organisation souhaitant créer un espace chaleureux

Le guide « A Warm Welcome » est paru le 12 octobre 2022. On y trouve aussi bien des conseils sur l'accueil du public que des recommandations sur la sécurité et l'accessibilité à tous. Un guide qui devrait s'avérer précieux puisque selon une enquête réalisée par Libraries Connected (organisation caritative qui représente les bibliothèques publiques), près de 60 % des bibliothèques envisagent de participer à un programme de « banque chaude ». Toutefois, dans la même enquête, seuls 4 % des responsables s'attendent à recevoir un financement pour cette activité.

Si les directives du guide sont à destination des bibliothèques publiques, Nick Poole, PDG du CILIP, souhaite qu'elles profitent au plus grand nombre. « Nous espérons que les informations contenues dans ce guide seront utiles à toute organisation souhaitant mettre en place des espaces chaleureux pour leurs communautés cet hiver et qu'elles aideront les gens à rester au chaud et en sécurité », a-t-il déclaré.

Conscient que ces lieux d'accueil ne représentent qu'une solution partielle et temporaire face à l'inflation qui étrangle les Britanniques, Martin Lewis reste optimiste : « Je pense qu'ils se révéleront être une aide supplémentaire cruciale pour permettre à un nombre décent de personnes vulnérables de passer l'hiver. »

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.