Advertisement
premium2Advertisement
banniere1
banniere1
Point levée réalisé avec des briques de Minecraft
© RSF

Pour lutter contre la censure, RSF construit une bibliothèque libre dans Minecraft

Le 12 mars 2020

Certains pays censurent le Web et les médias, mais quid des jeux vidéos ? Reporter sans Frontière a créé une bibliothèque virtuelle accessible à tous dans Minecraft et réunissant des articles censurés issue de cinq pays.

 Il aura fallu 3 mois,  12,5 millions de blocs et près de 24 constructeurs pour monter la bibliothèque libre de Reporters sans Frontière. Ce monument virtuel contient plus de 200 articles ayant été censurés dans cinq pays : l’Égypte, le Mexique, l’Arabie saoudite, la Russie et le Vietnam.

Pas de censure dans Minecraft

Calqué sur l’architecture classique, l’imposant bâtiment virtuel a été construit par le studio de design BlockWorld, spécialisé dans ce jeu vidéo de construction utilisé par 112 millions de personnes dans le monde. Chaque pays possède un hall qui lui est consacré avec les photos et les écrits de journalistes qui sont emprisonnés, censurés ou bien qui ont été assassinés pour avoir rapporté des faits. Il est notamment possible de consulter le travail de Jamal Khashoggi, le journaliste saoudien assassiné en Turquie en 2018.

Dans son communiqué, l’ONG rappelle que dans les pays ou les sites internet, les blogs et la liberté de la presse sont strictement limités, le jeu Minecraft est encore accessible à tous. « La bibliothèque est constituée de livres renfermant des articles censurés dans leur pays d’origine. Ils sont aujourd’hui à nouveau disponibles, là où la technologie de surveillance des gouvernements ne peut les atteindre : à l’intérieur d’un jeu vidéo. Sur le serveur, ces livres peuvent être lus par tous, mais leur contenu ne peut pas être téléchargé. Et cette bibliothèque s’agrandit, avec toujours plus de livres pour vaincre la censure », précise le site de RSF.

S’il est recommandé de visiter la bibliothèque directement depuis le jeu Minecraft (que vous pouvez télécharger à cette adresse ), il est aussi possible de la découvrir sur le site web uncensoredlibrary.com afin d’avoir un bel aperçu de cette monumentale création virtuelle.

Peggy Baron - Le 12 mars 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.