1. Accueil
  2. Nouveaux usages
  3. Usages par génération
  4. Former les entrepreneurs au berceau

Former les entrepreneurs au berceau

Des enfants se baladant dans des couloirs
Introduction
Une école pour « conditionner » les enfants à l’esprit entrepreneurial ? C’est le pari de WeGrow, une école qui voudrait dévoiler les « superpouvoirs de chaque enfant ».

Les entrepreneurs-euses ont le vent en poupe. Leur esprit d’initiative et leur curiosité en font une espèce à part entière à laquelle beaucoup souhaitent s’identifier.

Une étude menée par OnePoll pour Vistaprint démontre que nul ne naît entrepreneur-euse. Lancer son business résulterait plutôt de l’environnement, de l’éducation et des expériences professionnelles. Un point qui vient nourrir la dernière initiative de WeWork, WeGrow.

Présentée comme une école entrepreneuriale, elle vise à mettre les passions des enfants au cœur de l’apprentissage. Rebekah Neumann, Fondatrice de WeWork, souhaite voir comment les élèves pourront mettre leurs talents au service des autres. « Les enfants deviendront ainsi des créateurs conscients, autonomes et compatissants », explique-t-elle.

Entre autres bouleversements, les cursus seraient créés autour des cultures et des environnements locaux, afin de rendre l’apprentissage « expérientiel ». « Nous nous concentrerons sur le développement de l’âme et de l’esprit des enfants ».

A noter : les adultes et parents seront bienvenus dans cet établissement particulier.

La tâche est d’envergure et dans certains pays (coucou la France !) le système scolaire est très figé. Difficile d’imaginer dans quelle mesure cette école d’un genre nouveau pourrait s’implanter à grande échelle. Dans un premier temps, un premier établissement ouvrira à Chelsea (New York) pour des enfants âgés de 3 à 9 ans à l’automne 2018. Une classe pour les enfants de 2 ans et moins devrait ouvrir l’année suivante.

Ajouter votre commentaire