Deux chiens sur zoom

Plus d’un an de vidéoconférences : la « Zoom étiquette » est-elle au point ?

Un petit signe de la main en fin de réunion, interdiction de manger devant la caméra et tenue décontractée… Tels sont les principes que s’imposent les utilisateurs Zoom selon une étude de l’entreprise. 

Voilà un an et demi que nos réunions se déroulent sur Zoom, Google Meet et autres services de vidéoconférence. Et ce même si une partie des équipes se trouve sur place, et l’autre en télétravail. Forcément, cela forge de petites habitudes. Zoom a eu l’idée de sonder 1 700 utilisateurs entre novembre 2020 et novembre 2021 pour les identifier. De quoi recenser quelques grands principes de la « zoom étiquette », ce nouveau protocole social que nous nous sommes construit. 

On zoome le mercredi

Le mercredi serait le jour de la semaine le plus plébiscité pour les réunions virtuelles, suivi du mardi et du jeudi. Leur durée moyenne est de 52 minutes. Et le nombre de participants moyen est de 10. 

On s’habille casual mais on ne mange pas

68% des utilisateurs s’habillent relax pour leurs réunions. Et 41 % ont opté pour le combo fatal cravate (ou autre haut chic) et bas de pyj’. Une petite partie (26%) avouent même ne jamais ou presque jamais se doucher avant un appel. En revanche, près de la moitié des sondés (47 %) pensent que ce n’est JAMAIS ok de manger pendant un Zoom..

Un petit signe de la main est toujours bienvenue

75 % des utilisateurs saluent leurs collègues d’un signe de la main à la fin d’une réunion. 

Faire le ménage partiellement ou adopter le fond d’écran flouté

43 % des personnes sondées rangent uniquement la partie visible de la pièce. Sinon il est toujours possible d'opter pour un fond d’écran virtuel. Les paysages extérieurs sont les plus plébiscités (26 % les utilisent), juste devant le fond d’écran flouté (25 %). 

Le lit c’est OK, le métro moins

 Une part assez importante d’utilisateurs (42 %) a déjà zoomé depuis un lit. En revanche, la tendance du zoom walking n’a pas pris chez la majorité. 21 % des sondés disent faire leur réunion en marchant ou en courant. Seulement 11 % ont déjà utilisé l’application dans les transports en commun. 

On n’est toujours pas très à l’aise avec cette histoire de micro

71 % des utilisateurs ont déjà dit « ton micro est coupé ». 

L’étude ne le précise pas, mais peut-être l’avez-vous déjà dit : « Ah mais en fait tout le monde est là », au bout de quelques minutes de réunion virtuelle. Nous oui, on avoue. 

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.