premium 1
Deux amis heureux devant leur smartphone.
© Santypan via Getty Images

Tech responsable : où acheter des appareils reconditionnés ?

Le 6 mai 2019

Back Market, Recommerce, Remade… Les spécialistes des smartphones reconditionnés se bousculent au portillon. On vous aide à y voir plus clair.

Ça y est, vous vous êtes enfin décidé à opter pour un smartphone de seconde main. La planète vous remercie, votre porte-monnaie aussi. Mais où l’acheter ? Le marché est en plein boom et les acteurs pullulent. Petit tour d’horizon pour vous y retrouver.

Back Market, l’hypermarché des appareils reconditionnés

Niveau références, Back Market a de quoi faire. La plateforme met en relation 600 ateliers et usines de reconditionnement (80 % d’entre eux sont basés en France) et acheteurs. De quoi proposer une très large gamme de produits : smartphones Samsung, iPhone, Huawei... mais aussi ordinateurs portables, enceintes et tablettes. Le site s’appuie sur un algorithme qui calcule en temps réel le meilleur rapport qualité prix des revendeurs. Si un reconditionneur est jugé sous-performant, parce qu’il a un important taux de retour par exemple, il n’apparaîtra pas dans les premiers résultats. Et si son problème persiste, il sera mis en quarantaine : il ne pourra vendre qu’une quantité limitée de produits.

Les plus : le large choix, la facilité d'utilisation de la plateforme

Le moins : la faible garantie (6 mois)

Recommerce, le pionnier

Recommerce était le premier à se lancer en France sur le marché du reconditionné en 2009. Le choix est un peu moins florissant que sur Back Market, mais la qualité semble au rendez-vous. Recommerce reconditionne les smartphones dans ses usines et passe aux cribles les 35 fonctionnalités de chaque smartphone. L’entreprise est l’une des rares à être labellisée par l’organisme indépendant Rcube (le président de Recommerce est aussi le co-fondateur de cet organe de labellisation... ça doit aider). Les téléphones de Recommerce, qui sont garantis 12 mois, sont en vente sur son site web mais aussi en grandes surfaces (But, Auchan et Électro Dépôt) pour ceux qui préfèrent le contact physique.

Le plus : la présence dans les magasins physiques

Le moins : le service après-vente serait un peu lent

Certideal, la bonne garantie

La jeune pousse fondée en 2015 teste, répare et nettoie elle-même les smartphones dans son atelier de Levallois-Perret. Les appareils doivent passer 30 points de contrôle avant d’être revendus. Ils sont tous garantis 18 mois. L’une des garanties les plus longues du marché. Le taux de retour chez Certideal serait inférieur à 2 % selon les fondateurs, soit l’équivalent du neuf. Les autres acteurs tournent plutôt autour de 5 %.

Le plus : une attention particulière à la qualité

Le moins : les smartphones sont rachetés en majorité à des opérateurs téléphoniques américains, pas idéal pour l’empreinte carbone.

Remade refabrique de A à Z

Remade va un peu plus loin que le simple reconditionnement : la société démantèle complètement et reconstruit le téléphone dans son usine normande. Les autres reconditionneurs se contentent généralement de tester le téléphone et de remplacer les pièces défaillantes. Remade met aussi l’accent sur l’aspect esthétique des smartphones : les coques des téléphones sont polies et recolorées.

Le plus : l’aspect esthétique et les composants neufs

Le moins : une seule marque disponible (Apple)

Smaaart, reconditionnement responsable

Après avoir failli s’écrouler en 2011, l’entreprise d'électronique Sofi Group a réussi à rebondir grâce à sa marque de téléphones reconditionnés Smaaart, lancée en 2012. Smaaart mise sur les circuits courts pour se distinguer de ses nombreux concurrents. Ses smartphones sont garantis reconditionnés en France et la marque dit améliorer en continu ses flux logistiques afin de maîtriser l’impact de son activité sur l’environnement. Smaaart a aussi mis en place une école de formation interne qui permet la réinsertion professionnelle d'individus sortis du marché de l'emploi.

Les plus : une vraie politique RSE, certains smartphones sont garantis 24 mois. 

Le moins : peu de stock

HelloZack, de particulier à particulier

Contrairement aux autres revendeurs cités ci-dessus, qui se fournissent majoritairement en gros chez les opérateurs téléphoniques, HelloZack ne rachète qu’aux particuliers. Leur credo est de faciliter la revente d’anciens appareils. Pour que la jeune pousse rachète votre smartphone ou votre tablette Apple, il suffit de déposer le produit dans l’une de ses boutiques. La start-up peut aussi envoyer un coursier gratuitement chez vous si vous habitez Paris, Lyon, Bordeaux ou Toulouse. HelloZack l’envoie ensuite chez un reconditionneur et le revend sur sa plateforme. C’est aussi le modèle de la start-up YesYes.  

Le plus : le circuit court

Le moins : une seule marque disponible (Apple), le manque de stock

POUR ALLER PLUS LOIN :

>Les familles passent plus de temps ensemble... mais derrière leurs écrans

> Smartphones : 6 ratés qui ont marqué le marché

> Réconcilier écologie et numérique, il y a du boulot mais c’est possible

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.