habillage
premium1
premium1
Vladimir Tenev, le PDG de Robinhood
© Tech Crunch CC by SA

Qui sont les nouveaux patrons de la tech ?

Le 12 févr. 2021

Elon Musk, Mark Zuckerberg et Jeff Bezos auraient-ils fait leur temps ? La relève est prête en tout cas. Ils sont un peu plus frais, mais toujours (majoritairement) aussi blancs et masculins. 

Vladimir Tenev, le PDG de Robinhood

Le nouveau méchant de la Silicon Valley, c’est sans aucun doute Vlad Tenev, un entrepreneur né en Bulgarie, qui a grandi aux US et a été formé à Stanford. Son application de boursicotage Robinhood a dernièrement fait la Une suite à l’affaire Gamestop. Des milliers de traders amateurs ont utilisé l’appli pour inverser le cours des actions de certaines entreprises, dont la chaîne de distribution de jeux Gamestop. Mais Vlad Tenev – qui racontait pourtant avoir eu l’idée de démocratiser la finance dans la foulée du mouvement Occupy Wall Street – a préféré préserver les intérêts de Wall Street que ceux des petits traders en limitant les transactions concernant GameStop. Un choix très mal vu des utilisateurs et de certains politiques dont Alexandria Ocasio-Cortez. Ce qui lui vaut une invitation au Congrès le 18 février.

Paul Davison et Rohan Seth, les PDG d'Alpha Exploration Co (Clubhouse)

Ces deux trentenaires sont sous les feux des projecteurs depuis quelques jours. Leur réseau social vocal Clubhouse, accessible uniquement sur invitation, est la nouvelle application préférée du petit monde de la tech. Côté CV : les deux compères sont tous les deux passés par Stanford puis Google avant de se lancer dans l’entrepreneuriat. Leur appli qui revendique plus de 2 millions d’utilisateurs fait des envieux du côté des anciens. En décembre, Twitter a lancé Spaces, une fonctionnalité vocale très proche de Clubhouse. Et Facebook plancherait aussi sur le sujet, selon The New York Times. En parallèle de Clubhouse, Rohan Seth est aussi à la tête d’un incubateur spécialiste des thérapies géniques, Lydian Accelerator, nommée ainsi pour sa fille Lydia née en 2019 avec une lourde pathologie génétique.

Whitney Wolfe Herd, la PDG de Bumble

Whitney Wolfe Herd, 31 ans, a fait ses armes aux manettes de Tinder qu’elle a co-fondée avant de créer Bumble en 2014. Sa nouvelle appli de rencontre, qui se revendique féministe, a fait son entrée en fanfare à Wall Street jeudi 11 février. Whitney Wolfe Herd a été formée dans une université du Texas, État dans lequel elle a décidé d’installer sa société. L’entrepreneuse est aussi connue pour avoir porté plainte pour discrimination et harcèlement contre son ancienne société, Tinder, et Justin Mateen, l'un des cofondateurs, lors de son départ. Quelques années plus tard, Tinder fait une offre de rachat à Bumble, que Whitney Wolfe Herd a “swipé à gauche”.

Apoorva Mehta, le PDG d’Instacart

La pandémie a fait d’Instacart, l’application de livraison de courses, un essentiel aux États-Unis. Cette appli, non disponible en France, s’apparente à un Deliveroo version supermarché. L’idée de son fondateur, un milliardaire de 34 ans qui a grandi en Libye et au Canada, est de numériser la distribution alimentaire. « C’est la plus grosse partie du retail et elle reste pourtant sous-numérisée », explique-t-il à Forbes. Mais d’autres ont aussi flairé ce bon filon. Apoorva Mehta, qui a appris le e-commerce chez Amazon, doit désormais faire face à une armée de nouveaux concurrents, souligne Forbes. Et la jeune application traîne déjà des casseroles. Les mauvaises conditions de travail et la précarité de ses livreurs sont régulièrement pointées du doigt.

Alexis Ohanian, le PDG de Reddit

Alexis Ohanian n’est pas franchement un newbie de la tech. Son réseau social Reddit a fêté ses quinze années d’existence en 2020. Mais la progression de cet espace de conversation qui mêle le bizarre au sulfureux a été beaucoup moins spectaculaire que Facebook, pourtant créé à la même période. Cela ne fait que deux ans que le réseau s’est assagi et acquis une plus grande crédibilité (notamment auprès des marques), et ce, grâce aux efforts de son discret fondateur (qui est aussi le compagnon de Serena Williams), Alexis Ohanian, explique Les Échos.

Marine Protais - Le 12 févr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.