Tim Berners-Lee sur fond de lignes de codes

Avec « Solid » , le fondateur du Web rêve d’un Internet sans vol de données

© Paul Clark / Shuyn

Après une levée de fonds de 30 millions de dollars, la startup Inrupt de Tim Berners-Lee poursuit un but précis : reprendre le contrôle sur la circulation des données sur le Web.

C’est un piège que l'on n'a pas vu venir. Sur Internet, nous avons perdu le contrôle de nos données personnelles, pour espérer accéder à des services gratuits. Réseaux sociaux, plateformes de vente en ligne… nos informations s’éparpillent aux quatre coins du Web, sans que l'on puisse vraiment garder un œil sur leur trajet. Partant de ce constat, Tim Berners-Lee, fondateur du World Wide Web, a voulu changer le cours du jeu.

Vers un Internet plus sain

Chacun sa vision du Web de demain. Pour certains, il est venu le temps des métavers ou des cryptomonnaies. Pour d’autres, c’est bien la confidentialité qui prime devant tout le reste. C’est ainsi que Tim Berners-Lee entend bien mettre de l’ordre dans nos affaires, avec sa startup Inrupt. Au nom de la liberté sur Internet, le célèbre inventeur déplore cette situation où seuls quelques enseignes concentrent l’information, à nos dépens. En développement depuis 2015 avec le MIT (Massachusetts Institute of Technology), sa nouvelle plateforme  « Solid » a pour objectif de modifier les conditions de propriété des données, sans perturber le fonctionnement des sites. Concrètement, pour qu’un utilisateur soit maître de ses données, il devra employer un système de PODS (Personal Online Data Stores), sortes de boîtes de stockage de données personnalisées. En cela, l’utilisateur deviendrait maître de ce qui en ressort, et pourrait choisir de laisser filer une information pour un but ou un temps précis.

Pour mieux comprendre de quoi il s'agit, la chaîne Simply Explained a décrypté le projet de Inrupt © YouTube

Une œuvre d’utilité publique

Si Solid n’a pour l’instant pas l’allure d’un produit fini, il faut reconnaître qu’un tel outil pourrait bouleverser notre utilisation du Web. Dans les secteurs administratifs ou médicaux, les transitions numériques ont parfois été hâtives et présentent des brèches exploitées par les cyber-criminels. Grâce à Solid, qu'il s'agisse de vos documents administratifs, historiques médicaux, coordonnées bancaires… tout pourrait être stocké en un seul et même PODS, avec votre bon vouloir comme seule porte de sortie. Avec une telle invention, Tim Berners-Lee et son équipe font donc un grand pas vers la décentralisation des données sur Internet, et invitent les utilisateurs à reprendre le contrôle.

premium2
commentaires

Participer à la conversation

  1. Vollant dit :

    La révolution que nous attendons pour reprendre la propriété de nos données dans un internet trop marchand. Couplé au web3.0, nous pourrions revenir aux bases de la philosophie de l'internet.

  2. Anonyme dit :

    Décentraliser en centralisant tout tout tout au même endroit, ... par exemple sur un serveur de l'état ? Bon.

    Et si l'enfer était pavé de bonnes intentions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.