Trois chats avec chapeaux et couronnes sur la tête

Vin pour chats, vêtements Shein pour chiens et croquettes au CBD... Pourquoi les pet goodies nous font perdre la tête

© Katarzyna Modrzejewska et Anna Shvets via Pexels

Notre amour des chats sur Internet ne vient pas de nulle part : IRL aussi nos animaux domestiques prennent une place considérable dans nos vies. En témoigne le grand déballage de goodies conçus pour eux.

Dédiée au bien-être des animaux de compagnie, la Pet Tech a connu un boom après le déconfinement, entre Petflix (un Netflix pour chien), trackers GPS et Fitbark, sorte de Fitbit pour boules de poils. Pas étonnant car selon une étude Ipsos menée en 2020, 68 % des Français considèrent dorénavant les pets (animaux domestiques) comme faisant partie de la famille. Mais il n'y a pas que les gadgets électroniques qui font fondre les pet parents. Petit tour de marché d'un business très juteux.

Mets délicieux et croquettes relaxantes

Pour de nombreux propriétaires, les animaux domestiques ont aussi le droit de se régaler de plats sains et équilibrés ou de desserts décadents singeant à la perfection ceux que l’on se réserve habituellement pour une soirée Netflix and chill entre amis.

Pour les adeptes du régime santé, il y a les croquettes sans céréales au poulet, à la courge et aux myrtilles de la marque Franklin, servies dans des emballages à faire pâlir les plus hipster d'entre nous, ou encore les « wholesome bowls » (les bols santé) de Cesar confectionnés à partir de légumes frais et de poulet. Le twist : le bowl s’assortit à un plat concocté pour le maître, pour des repas entre « besties. »

Crédit photo : Cesar

Le mot d’ordre, c’est premium, avec toujours plus de dépenses faites pour les canidés. En 2020, les propriétaires de chiens dépensaient en moyenne 1 056 euros chaque année en France, une somme attribuée en grande partie à l’alimentation de nos animaux. Quelques exemples en vrac : du frozen yogurt à la banane et au beurre de cacahouète pour chiens grâce à Boss Dog, du vin sans alcool (Pinot meow et Catbernet) à base d’herbe à chat pour les apprentis Grumpy Cat, ou encore des pots de glace Ben & Jerry’s aux éclats de Pretzel.

Crédit photo : Apollo Peak
Crédit photo : Ben & Jerry's

Vous trouvez ça presque appétissant ? C'est normal. Le second mantra, c'est human-grade (qualité humaine), une appellation non réglementée qui laisse entendre que les ingrédients utilisés sont les mêmes que ceux que comportent nos repas. Pour nos animaux, il faut la crème de la crème, quitte à ce qu'elle ne soit pas préparée à base de lait, ou plutôt dans ce cas de viande... Pour ceux que l'idée de manger de la chaire animale fait frémir, il est dorénavant possible de proposer à son chat des biscuits à la viande de souris de culture (créée en laboratoire donc), cadeau de la marque Harmless Hunt.

Et si votre animal est trop stressé, pas de panique, Botaneo a la solution, le CBD. L'enseigne propose une gamme de produits pour chiens et chats infusés au cannabidiol (CBD) afin de parer à tous les maux des animaux. L'objectif : aider notre animal à « retrouver durablement la sérénité et l’équilibre intérieur. » À l'approche des fêtes, l'enseigne propose même un coffret de Noël en édition limitée composé de friandises apaisantes, d'un baume naturel nourrissant spécial hiver et d'une peluche élan.

Crédit photo : Botaneo

Maison douillette et prêt-à-porter dernier cri

Et la mode n'est pas en reste, avec le géant de l'ultra fast-fashion Shein qui conçoit des vêtements pour chats (5,25 euros le col roulé rose.) Et si la marque chinoise n'est pas assez chic et green pour vous, il reste toujours les créations très pointues de la designeuse japonaise Takako Iwasa. Si vous voulez vêtir votre chat à la mode Louis XIV, ces vêtements sont pour vous.

Crédit photo : Takako Iwasa

Le confort à la maison est aussi important pour les pets. Selon un sondage conduit par Realtor.com, 75 % des Américains renonceraient à acheter la maison de leur rêve si cette dernière ne convient pas à leurs animaux. Pour leur confort, MADE.COM a sorti un panier pour chien façon canapé (environ 200 euros) évoquant tout à fait le meuble design tendance japandi.

Et le confort ne suffit pas, c'est bien sûr la santé avant tout. En Angleterre, 42 % des propriétaires d’animaux ont déjà menti à leur employeur et pris des jours de congés pour s'occuper de leur pet. Dans certaines entreprises, pas besoin d'élaborer des histoires compliquées : le groupe The Kimpton Hotel & Restaurant propose par exemple à ses employés des jours de congés à la mort de leur animal. Et en France, l’entreprise Wamiz leur offre un jour de congé payé à la mort de leur pet...

Un recentrement sur nos animaux domestiques symptomatique de l'époque, à l'heure où l'on délaisse la fête et la vie nocturne pour se focaliser sur la maison et son cercle rapproché...

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.