Un petit chien carlin à l'air triste allongé par terre

Netflix pour chiens, trackers GPS... avec le retour au bureau, la Pet Tech au secours des animaux

© Max Bailen via Getty Images

Avec le déconfinement progressif et l'allègement des mesures sanitaires, la "Pet Tech" trouve un nouvel écho au Royaume-Uni.

Qui va s’occuper de Fluffy quand vous reprendrez le chemin du bureau ? Au Royaume-Uni, où les mesures sanitaires s’allègent, la question commence à se poser pour les propriétaires d’animaux de compagnie. Et ils sont de plus en plus nombreux à se tourner vers des solutions technologiques.

La crise sanitaire a incité certains Britanniques à adopter un compagnon à quatre pattes pour compenser le manque de relations sociales. Entre mars 2020 et fin juin 2020, le site britannique Kennel Club affirmait au Guardian que les recherches de chiots avaient triplé. Problème : ces « pandemic puppies » comme les appelle le journal se sont habitués à la présence de leur maître jour et nuit et avec le déconfinement progressif, ils doivent désormais faire face à une solitude nouvelle. « De nombreux chiens vont être confrontés à l'anxiété de la séparation lorsque leurs propriétaires retourneront au travail », explique au média Debs Webster, propriétaire de Woof Squad, un service de promenade de chiens.

Pour se rassurer, les propriétaires peuvent compter sur le marché florissant des Pet Tech, ces technologies conçues pour entretenir, divertir, nourrir les animaux de compagnie. Ces gadgets connectés existent depuis quelques années, mais connaissent un nouvel essor. 

Petflix

Le streaming de musiques ou de vidéos est particulièrement plébiscité. Le service RelaxMyDog a ainsi vu son nombre d’abonnés progresser de 18% ces six dernières semaines, rapporte The Guardian. Surnommé « petflix » par ses clients, cette plateforme diffuse des heures de vidéos et musiques censées aider les chiens à surmonter « l'anxiété, la solitude, le stress, l'ennui et l'hyperactivité ». On y trouve notamment des « balades virtuelles » avec un point de vue à hauteur de chien et une musique apaisante. Le tout pour un abonnement de 5 dollars par mois. Amazon Prime et Spotify ont aussi développé leurs propres programmes de relaxation et de divertissement destinés aux animaux. Sur Spotify, vous pouvez adapter la playlist selon l'espèce. Car, sachez-le, un iguane n'écoute pas la même chose qu'un labrador.

Dog-sitter virtuel

Plus classiques, les distributeurs automatiques de nourriture ont aussi connu un essor ces dernières semaines. Le site PetTech.co.uk rapporte une hausse des ventes de 50% sur ce type de produit. Dans la rubrique « Shop Today » de la chaîne américaine NBC, le journaliste Mili Godio vante les mérites de Furbo, le distributeur best-seller d’Amazon, qui fait aussi office de nounou virtuelle. Il est équipé d’une caméra et est relié à une application. En s’y connectant, l’utilisateur peut parler directement à son chien, le voir, et lui lancer quelques croquettes à tout moment. Il est également possible d’activer une « alerte aboiement » et donc de rassurer son animal à distance. Il faut tout de même débourser 200 euros pour cet appareil. Et ajouter un abonnement mensuel pour le supplément Dog Nanny, (il n’est pour le moment pas encore disponible en France), qui offre toutes sortes d’options : dont le « doggie diary »  : une compilation de 15 courts extraits vidéos enregistrés à différents moments de la journée, ou encore le « dog selfie alert » . 

Fitbit pour chien

Si votre compagnon canin passe trop de temps sur Petflix, il est toujours possible de s’assurer qu'il compense avec des promenades suffisamment longues grâce à divers gadgets connectés. La surveillance numérique n’épargne aucun membre du foyer. Il y a par exemple Fitbark (70 dollars), un traceur d’activité en forme d’os à accrocher au collier de votre chien. Il calcule le nombre de kilomètres parcourus, mais aussi la qualité du sommeil de l'animal. Et permet aux détenteurs d’un Fitbit, ou équivalent, de comparer leurs performances à celles de leur animal. Le collier Whistle Go Explore (129 dollars, plus un abonnement mensuel pour utiliser l’application) est un peu plus sophistiqué. Il est équipé d’un capteur GPS, vous alerte si le chien n’est pas assez actif, et analyse de façon très détaillée les différents moments où il s’est gratté au cours de la journée. 

Si vous n’êtes pas fan des gadgets tech, vous pouvez aussi tenter de ramener Fluffy au bureau, une tendance qui a aussi la cote outre-Manche. 

premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.