premium 1
premium 1 mobile
la reine elizabeth boit un verre

Une bière spéciale ménopause

Le 6 oct. 2017

Dans un secteur qui cible majoritairement les hommes, Joanne Francis, copropriétaire d’une brasserie, a décidé de prendre toute l’industrie à contre-pied avec sa Libeeration : une bière spécialement destinée aux femmes préménopausées.

L'alicament vit un nouveau tournant.

La Portsmouth Brewery (New Hampshire, États-Unis) vient de dévoiler une nouvelle bière maison à destination des femmes en préménopause.

Habituellement, on voit plutôt la bière être associée aux évènements sportifs : Carlsberg a été durant de longue années le sponsor du Liverpool FC, Heineken est sponsor officiel de l’UEFA, ... Il faut dire que le consommateur "type" de bière est l’homme de 21 à 35 ans.

Malgré tout, Joanne Francis propose aujourd’hui sa bière pour les femmes en préménopause, un joli défi.

La Libeeration a été créée pour atténuer les symptômes et désagréments causés par la ménopause. Fini les tisanes, le ginseng et le céleri, il est désormais possible de lutter contre les bouffées de chaleur et les insomnies à l’aide d’une bière brassée maison : « On veut essayer de faire changer les mentalités, ne pas se concentrer sur l’aspect négatif de cette période de la vie et célébrer le côté libérateur ! Fun, fou et complètement différent : notre but est d’atteindre les femmes qui ont réellement besoin de se rafraichir ! »

Le houblon pour toutes et tous, un long combat

Si ce projet voit le jour aujourd’hui, c’est grâce à la persévérance de Joanne Francis. Il y a 6 ans, lorsqu’elle avait partagé cette idée avec son staff, ses collègues n’avaient exprimé que dégoût et horreur.

Même si Joanne Francis sert des chopes depuis 26 ans, elle est souvent la seule femme dans la brasserie. Elle a donc dû batailler avant de voir son projet se concrétiser. Finalement, elle a su convaincre ses collègues et peut célébrer la naissance de la Libeeration.

 

Comme quoi, la bière n’a pas uniquement sa place à la mi-temps du Superbowl ou des Finales NBA. Selon le maître brasseur Matt Gallagher : « Le monde est rempli de femmes qui adorent la bière maison, et il en existe beaucoup d’autres qui n’ont pas encore découvert ce produit. » Il y aurait donc un marché sur lequel la Portsmouth Brewery est très probablement en situation de monopole.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.