habillage
premium1
habillage
Une pêche en gros plan
© RyanJLane via Getty Images

Alerte chirurgie : boom d’implants fessiers lié à la pandémie

Le 7 mai 2021

Il n’y a pas que le fait de se voir h24 en visio qui nous donne des envies de chirurgie esthétique : à force de rester à la maison, le tonus de notre popotin en prend un coup. Résultat : aux États-Unis, les implants fessiers cartonnent. 

L’info vient directement de l’American Society of Plastic Surgeons : en 2020, les « petites » opérations de chirurgie esthétique ont régressé, mais les implants fessiers ont cartonné. Au total, l’ASPS enregistre un boom de 22% de ce type d’opérations. D’après la dermatologue Ava Shamban, interrogée par Bloomberg, la raison est toute simple : à force de rester chez nous toute la journée, le galbe de notre postérieur perdrait de sa superbe.

Un nouveau rapport au corps

Les confinements à répétition auront profondément impacté notre rapport au corps. Plusieurs effets se cumulent. Avec la fermeture des salles de sport, certaines personnes ont cherché à faire de l’exercice à domicile. À force de se voir tous les jours sur Zoom, d’autres ne peuvent plus se voir en visio et passent sous le bistouri pour corriger leurs petits défauts. Enfin, la période – et ce qu’elle implique d’introspection – entraîne une réflexion plus poussée sur le corps. Le rapport note d’ailleurs que la pandémie a été autant l’occasion de se faire poser des implants que de s’en faire retirer.

La pandémie n’est évidemment pas seule à influencer la tendance. Ava Shamban souligne aussi l’importance des réseaux sociaux, où les fessiers rebondis sont à la mode, note-t-elle.

Ce qu’il faut retenir

Dès les premiers confinements, les spécialistes alertaient : il faut accompagner les personnes isolées. On ne soupçonnait alors pas les conséquences physiques de leur détresse psychologique. Le body positivisme a beau être en tête des hashtags qui font du bien, pour y parvenir, certains individus ne comptent pas uniquement sur ce que mère Nature leur a légué. De la même manière qu’il faut désormais indiquer les publicités retouchées, les fesses augmentées sur Instagram devront-elles être accompagnées d’un #buttimplant pour plus de transparence ?

Mélanie Roosen - Le 7 mai 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.