premium1
habillage
Le chiffre 4 peint sur un mur en brique
© Makarios Tang via Unsplash

5 chiffres qui racontent notre quatrième semaine de reconfinement

Le 25 nov. 2020

Entre les effets du Covid très différents sur les ultra-riches et les pauvres, l'arrivée des congés de fin d'année et les salariés qui aiment le télétravail, le récap' en chiffres de cette quatrième semaine de reconfinement.

+400% de ventes de billets SNCF après l’allocution d’Emmanuel Macron

Cette quatrième semaine a été marquée par une nouvelle allocution d’Emmanuel Macron et l’annonce d’un « confinement aménagé ». D’après les chiffres de la SNCF, l’info que tout le monde attendait était de savoir si on allait pouvoir se déplacer pour les fêtes de fin d’années. À 20h50, les Français et Françaises se sont rués sur Internet pour acheter leurs billets. Le site SNCF Voyages a enregistré une hausse de 400% des ventes par rapport aux jours précédents. Un chiffre à relativiser avec les ventes très basses pendant le confinement.

88 % des salariés veulent continuer d’avoir le choix entre télétravail ou bureau

On commence donc à apercevoir le bout du confinement. Mais ce n’est pas forcément une bonne nouvelle pour tout le monde. D’après une étude Cisco réalisée avec Censuswide, la flexibilité entre travail à distance et travail au bureau est appréciée. 88% des salariés français souhaitent ainsi pouvoir conserver ce rythme et moduler leurs heures de travail.

Entre 1 500 et 2 000 postes supprimés chez Danone dans le monde

Eux, n’auront pas le choix. Après avoir garanti salaires et emplois pendant trois mois lors du premier confinement, Danone vient d’annoncer la suppression de 1 500 à 2 000 postes. Objectif affiché : redonner la priorité au local en passant d’une organisation par catégories de produits à une organisation par zone géographique. Jusqu’à 25% des effectifs de sièges mondiaux sont concernés d’après le groupe qui prévoit d’économiser 700 millions d’euros d’ici 2023.

Elon Musk plus riche que Bill Gates

700 millions d’euros en trois ans, une véritable goutte d'eau pour Elon Musk. Cette année, la fortune du patron de Tesla a augmenté de 100 milliards de dollars grâce à une envolée du cours de l’action de son entreprise. Elon est désormais à la tête de 128 milliards de dollars. Un chiffre qui fait de lui le second homme le plus riche du monde dépassant Bill Gates et sa fortune de « seulement » 127,7 milliards de dollars. En revanche, c’est toujours 54 milliards (oui, oui, milliards) de moins que Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde. 

1 million de dollars pour l’utilisateur le plus créatif de Spotlight, concurrent de TikTok

Vous serez toujours très (très) loin des fortunes de Jeff, Elon et Bill mais vous pouvez quand même empocher 1 million de dollars grâce à Snapchat. Pour attirer les utilisateurs sur Spotlight, le concurrent de TikTok lancé par Snapchat, le réseau social organise un concours de créativité avec 1 million de dollars à la clé. Pas sûr que ça suffise à attirer les grosses stars de la plateforme chinoise comme Charli D’Amelio, qui a dépassé cette semaine les 100 millions d’abonnés sur TikTok. Un record absolu.

Le nombre de demandeurs d'aide alimentaire a augmenté entre 10 et 25%

Des chiffres qui contrastent violemment avec la réalité de la crise économique liée au Covid-19. Dès la deuxième semaine de reconfinement, le Secours Catholique alertait sur une explosion de la pauvreté en France. Logiquement, on observe une augmentation des demandeurs d’aide alimentaire, entre 10% et 25% selon les associations. Le problème c’est que « les stocks ont baissé en volume de 22% », s’inquiète Claude Baland, Président de la Fédération des banques alimentaires.

Alice Huot - Le 25 nov. 2020
À lire aussi
premium 2
premium 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.