habillage
premium1
premium1
actu_15647_vignette_alaune

Quelle confiance envers les médias lors des crises?

Le 15 janv. 2013

Arcelor Mittal, Lejaby, PSA, EDF, Renault, Apple, etc., sont les de marques citées spontanément par les Français sur les polémiques ou situations de crise médiatique rencontrées par les entreprises en 2012. Que pensent-ils des media sur ces informations ?

Les Français, quand on évoque "polémiques ou situations de crise médiatique" se sont majoritairement informés en premier sur les chaines de télévisions généralistes (50%),  sur les chaines d'informations continues (20%), sur les sites web d'actualités (16%), sur la presse (8%), via le bouche à oreille (2%) ou via un réseau social (Twitter, facebook, etc.) 3%. Pour 49% des interrogés, ces actualités donnent une moins bonne image de ces marques, toutefois 46% d'entre eux affirment  qu'elles ne donnent ni une meilleure, ni une moins bonne image.

Ce qu'il faut retenir dans cette étude réalisée par Opinion Way intitulée " Confiance envers les médias lors des crises" et présentée lors de la conférence Reputation War, c'est la confirmation que le web est devenu incontournable chez les moins de 35 ans. En effet, ils consultent plusieurs fois par semaine les medias web (85%), les réseaux sociaux (71%) et les media traditionnels (85%). Or les plus de 50% consultent les medias web (76%), les réseaux sociaux (31%) et les media traditionnels (91%).

 

Néanmoins comme le souligne Opinion Way, le web et les réseaux sociaux apparaissent comme un relais de diffusion des polémiques et des crises. 31% des interrogés répondent "tout à fait d'accord" à l'item: les informations diffusées via les réseaux sociaux peuvent porter préjudice à des entreprises en véhiculant de fausses actualités. 24% d'entre eux sont également tout à fait d'accord avec l'item sur le fait que ces informations diffusées sur les réseaux cristallisent l'opinion publique sur certains sujets d'actualités.

L'ADN - Le 15 janv. 2013
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.