premium1
premium1
Une femme derrière un volant
© Prostock-Studio

Zoom zombies : faire des réunions en visio ou conduire, il faut choisir

Le 7 avr. 2021

Alerte aux zombies sur les routes ! D’après une étude américaine, plus de la moitié des automobilistes qui prennent le volant après une visioconférence ont des problèmes de concentration.

Entre les problèmes techniques, les micros éteints, les accidents d’arrière-plans et la surconsommation d’écrans, après plus d’un an de pandémie, on a compris que les réunions en visio à gogo nous fatiguent. À cause du morcellement de l’attention que nous demande ce type de réunion, notre cerveau est en « zoom fatigue ». D’après une étude américaine, le phénomène pourrait causer des problèmes sur la route.

Plus de zoom, moins de concentration

Aux États-Unis, la pandémie de Covid-19 s’accompagne d’une épidémie de « zoom zombies » sur les routes. Il ne s’agit pas de conducteurs revenus d’entre les morts mais simplement d’automobilistes qui sortent d’une réunion Zoom. Une étude menée par Root Insurance indique que 54% des personnes qui prennent la route après une visioconférence souffrent de troubles de la concentration. Et plus les automobilistes sont jeunes, plus le phénomène s’accentue. Ainsi, 65% des Z admettent des difficultés à se concentrer contre 61% des millennials et 48% de membres de la génération X.

On lève le pied sur les visioconférences

D’après Stefan van der Stigchel, professeur de psychologie expérimentale à l’Université d’Utrecht interrogé par Fast Company, « l’attention est une ressource limitée ». Et comme, les réunions en visio demandent à notre cerveau plus d’efforts que des discussions en face-à-face, celui-ci se retrouve en déficit d’attention. Or, conduire est un exercice qui requiert beaucoup de concentration. Pour éviter les accidents, Stefan van der Stigchel recommande donc de ne pas conduire immédiatement après un Zoom mais d’effectuer une activité qui demande peu d’attention – comme faire la lessive ou une promenade – avant de prendre le volant.

Autre méthode imparable : limiter les visioconférences. Enfin une bonne raison ne pas allumer sa caméra à chaque réunion !

Alice Huot - Le 7 avr. 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.