premium 1
premium 1 mobile
actu_31997_vignette_alaune

Quand la pub inspire la culture

Le 26 mai 2016

Si l’art est une source d’inspiration sans fond pour la publicité, il semblerait que la réciproque soit vraie. La preuve avec Sony, qui a tellement adoré une pub de Thomas Cook que le label a signé l’artiste qu’on y entend.

Pub, pop et culture font bon ménage. Si l’on a tendance à penser que la première est régulièrement inspirée par la dernière, les liens sont si intrinsèques qu’il s’agit en réalité d’un cercle vertueux.

Dernier exemple en date : Sony, qui, pour dénicher son dernier artiste, a directement puisé au sein de son dernier coup de cœur pubesque. Retour en décembre 2015, quand Thomas Cook et l’agence KBS Albion sortent un spot, intitulé Pool Kid, plein de rythme et d’audace. On vous laisse le (re)découvrir…

 

L’engouement est tel que les équipes de Sony choisissent de signer Tam Cooper, l’artiste à qui l’on doit la bande-son de la publicité. « La publicité est régulièrement critiquée. Cette initiative prouve que l’on peut insuffler de la créativité dans l’industrie, mais aussi en-dehors ». La publicité ayant été un succès (+20% de recherches sur le web, +31% de parts de marché, +173% de nouveaux consommateurs et +451% de mentions sur les réseaux sociaux), espérons qu’il en soit de même pour le clip, qui reprend exactement les codes et la trame utilisés ! 

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.