actu_20307_vignette

Protection des données, les français préoccupés

Le piratage de leurs données bancaires (80%) et l'utilisation frauduleuse d'informations les concernant (65%), sont au centre des préoccupations des Français interrogés sur la protection des données personnelles.

Dans une étude publiée par Orange et réalisée par l'institut CSA, il est dévoilé que 81% des Français se déclarent préoccupés par la protection des données personnelles, dont 25% « très préoccupés ». Ils sont par ailleurs 85% à se déclarer préoccupés s’agissant de la protection des données personnelles sur internet, dont 37% " très préoccupés ".

78% des Français estiment être exposés à des risques lorsqu’ils naviguent sur internet depuis leur domicile, 90% depuis des lieux publics et même 69% depuis leur lieu de travail.
Ce qui préoccupe avant tout les Français, c’est le piratage de leurs données bancaires (80%), suivi par l’utilisation frauduleuse d’informations les concernant (65%). Ils ne sont, par ailleurs, que 45% à déclarer être préoccupés par la protection des enfants contre les risques liés à internet, 39% par les questions de confidentialité et 32% par l’impossibilité de supprimer les informations les concernant.

Outre les risques de piratage, la question de la confidentialité et du contrôle des données personnelles soulèvent des inquiétudes. Six Français sur dix (60%) ont d’ailleurs déjà essayé de rechercher des informations ou documents (images, vidéos) associés à leur nom et prénom.

A ce propos, une proportion non négligeable de répondants (19%) souhaiterait effacer d’internet des informations personnelles visibles de tous. Ce souhait est davantage exprimé par les plus jeunes lorsque les plus âgés disent fréquemment ignorer s’il existe sur internet de telles information les concernant. Plus d’un tiers des interviewés ont même déjà essayé d’effacer ces données (35% dont 17% « Plusieurs fois »). Au final, un quart des personnes concernées (24%) disent être parvenues à supprimer la totalité de ces informations et 55% une partie seulement.


premium2
commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.