habillage
premium1
premium1

L'e-reputation des laboratoires pharmaceutiques

Le 19 juill. 2011

Le laboratoire Pfizer occupe la première place de cette première édition du baromètre Hopscotch de l’e-réputation des laboratoires pharmaceutiques. Novartis occupe la seconde place suivi de Pierre Fabre et Roche.

Selon l'étude, certains laboratoires ont pris le parti de s’occuper de leur e-réputation, et cela se voit, comme pour Merck, Pierre Fabre et Novo Nordisk. Plus ils contrôlent de liens sur la première page de Google, plus leur e-réputation résistera aux aléas du « web sauvage ». D’autres, moins présents, sont vulnérables à toute remontée négative sur les moteurs, émanant notamment de la presse en ligne ou des médias sociaux.

 

Selon Hopscotch, parmi les thématiques les plus associées à l’e-réputation, on retrouve, côté négatif : les risques et effets secondaires de certains produits, des suppressions d’emploi, des rumeurs contestant la probité de certains laboratoires. Côté positif : l’annonce de bons résultats, d’acquisitions réussies d’une part et les progrès de la recherche et les avancées thérapeutiques d’autre part.

Assise sur une approche combinée des RP et du référencement naturel, l’étude a été réalisée par les consultants en e-réputation d’Hopscotch sur le web francophone du 11 au 22 avril 2011. Elle décortique la réputation en ligne des grands laboratoires vue par l’internaute sur les moteurs de recherche et les médias sociaux.

L'ADN - Le 19 juill. 2011
premium2
premium1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.