habillage
premium1
premium1
Étude : chez les fans de mode, le screenwear remplace le streetwear
© Gucci via les Sims 4

Étude : chez les fans de mode, le screenwear remplace le streetwear

Le 30 mars 2021

Jeux vidéo, influenceurs virtuels, consommateurs de vêtements 3D... La plateforme d'e-commerce Lyst et le studio de mode virtuelle The Fabricant présentent le Digital Fashion Report, une étude sur le futur de la mode.

Privées de défilés physiques en 2020, les marques ont migré sur les plateformes sociales, voire carrément présenté leurs collections au sein de jeux vidéo. De quoi offrir un aperçu de ce que pourrait être la mode du futur : créative, flamboyante et presque exclusivement numérique, à en croire le dernier rapport de la plateforme d'e-commerce Lyst et du studio de mode virtuelle The Fabricant.

Le boom des collections « in-game » 

Présenté le 30 mars, le Digital Fashion Report estime que les univers de la mode et du gaming, de plus en plus poreux, auraient connu cinq moments forts en 2020. 

Au mois de décembre, Balenciaga présentait sa collection automne-hiver 2021 au sein d’un jeu vidéo aussi geek que chic. Baptisé Afterworld : The Age of Tomorrow, il permettait de choisir un personnage et de se balader dans un showroom virtuel. Dans les 48 heures suivant le lancement du défilé, les recherches de pièces Balenciaga –bien réelles cette fois-ci – ont bondi de 41% sur Lyst, affirme le rapport. 

Le constat est le même pour le jeu « B Surf » de Burberry, dévoilé en juillet 2020, qui a entraîné une hausse de 32% des recherches pour la collection TB Monogram de la marque.

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

Une publication partagée par Burberry (@burberry)

Certains labels de mode ont aussi collaboré avec des jeux célèbres, à commencer par Gucci qui présentait sa collection Off The Grid dans les Sims 4 le 22 octobre 2020. Résultat ? Une hausse de 82% des recherches de pièces Gucci physiques sur Lyst les jours suivants. On observe un engouement similaire pour les créations de Marc Jacobs dans le jeu Animal Crossing : New Horizons en mai 2020. En plein confinement, l’expérience des vêtements dans le jeu a mené à une hausse de 47% des recherches d’articles de la marque sur Lyst.

Et la tendance se poursuit en 2021. Au mois de janvier, quand il a été annoncé que les créations du label polonais MISBHV apparaîtraient officiellement dans Grand Theft Auto, les recherches de pièces réelles ont explosé de 233% les semaines suivantes.

Qui sont les « digi-sapiens » ?

Mais qui sont ces utilisateurs qui opèrent des sauts de puce entre jeux vidéo et plateformes d'e-commerce ? Sur la base des données de recherches de Lyst (la plateforme recense plus de 100 millions d’acheteurs annuels), le rapport établit un premier profil type.

« Les Digi-Sapiens sont la nouvelle génération de passionnés de mode : ils ont grandi à l’ère du numérique et habillent leurs avatars quand ils utilisent des plateformes numériques. Des vêtements unisexes et écoresponsables à la mode comme forme d’activisme, ils chérissent l’expression de soi, la diversité et l’inclusivité. » 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Shudu (@shudu.gram)

Des chiffres sont aussi avancés. Selon le rapport, le nombre de Digi-Sapiens s’élève à 3,5 milliards d’individus dans le monde. Ils disposent de plus de 55 % du pouvoir d’achat total. Leurs influenceurs virtuels favoris ? Lil Miquela (3 millions d’abonnés sur Instagram), le top model numérique Shudu Gram (215 000 abonnés), Imma Gram (332 000 abonnés), Ruby Gloom (79 000 abonnés) et Noonoouri (371 000 abonnés).


Méthodologie

Le Digital Fashion Report combine des données quantitatives (dont les données de recherches obtenues auprès de plus de 100 millions d’acheteurs annuels sur Lyst, des données de Google, les mentions sur les réseaux sociaux et dans la presse sur une période de 12 mois) avec des informations qualitatives, obtenues par le biais de commentaires et de courts entretiens menés auprès d’experts du secteur chez Lyst et The Fabricant. 

Margaux Dussert - Le 30 mars 2021
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.