habillage
une jeune femme ninja qui saute dans une rue
© Riot Game

Comment le jeu Valorant a battu Fortnite sur Twitch

Le 4 sept. 2020

Le jeu de tir créé par Riot Game bat des records d’audience en streaming. Quelle stratégie se cache derrière ce succès ?

652 053 294 : c’est le nombre d’heures de stream regardées que comptabilise le jeu vidéo Valorant depuis maintenant six mois. Sorti officiellement en juin dernier, ce jeu de tir tactique à la première personne créé par le studio Riot Games est l’un des titres les plus regardés sur la plateforme Twitch.

Celui-ci se classe à la troisième place juste après la rubrique « Just Chatting » consacrée aux émissions sans jeux vidéo et à l’indéboulonnable League of Legends. Mais le plus important, c’est qu’il est passé rapidement devant Fortnite, le jeu évènement des dernières années. Le titre d’Epic Game qui vient de démarrer sa quatrième saison ne totalise « que » 589 198 083 heures de watchtime.

Un jeu compétitif qui tourne bien

Pour connaitre le succès d’un jeu, il ne suffit plus de voir le nombre de ventes ou de joueurs, mais aussi l’audience qu’il a pu faire sur Twitch. La plateforme de streaming qui comptabilise 15 millions de visiteurs par jour est devenue un point central dans la stratégie marketing d’un titre ; au point que les développeurs intègrent cet aspect dans le jeu.

Pour exploser sur la plateforme de streaming, les développeurs ont bien évidemment pensé à créer un jeu à la fois beau, compétitif et peu gourmand en ressources. Ce dernier peut donc tourner sur de vieux ordinateurs et être joué par le plus grand nombre de personnes. Mais ce n’est pas tout.

Un lancement sous forme de loterie

Riot Games a aussi noué des partenariats avec Twitch et plusieurs centaines d’influenceurs pour distribuer dès le mois d’avril des clés d’accès anticipé à son jeu. Les spectateurs pouvaient eux aussi espérer obtenir ces dernières : les abonnés à la plateforme de streaming devaient lier leur compte avec celui de Riot Games, puis regarder des streams dédiés au jeu. Plus ils regardaient des heures de Valorant, plus ils augmentaient leur chance d’obtenir une clé avant les autres.

En appliquant cette stratégie, Riot Games a aussi énormément incité d’autres streamers à basculer sur leur jeu afin de gagner plus d’audience. Il faut savoir que pour les streamers pros, changer de titre est un pari risqué. Les communautés de viewers qui les suivent sont bien souvent attachées à un jeu en particulier. En passant de Fortnite à un jeu moins connu, certains peuvent perdre jusqu’à 50 % de leurs abonnés. Mais vu l’attente suscitée par cette loterie marketing, cette transition s’est finalement faite sans douleur. Quand on ajoute dans l’équation une pandémie qui oblige les jeunes à rester chez eux et à consommer du stream ou de la vidéo YouTube on comprend mieux comment Valorant a fait un carton en 2020.

David-Julien Rahmil - Le 4 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.