habillage
une fille regarde son portable en tirant la langue
© BONDART via Getty image

Comment l'algorithme de TikTok nous rend accros

Le 5 oct. 2020

Pour garder un maximum de temps ses utilisateurs scotchés à l’écran, la plateforme déploie un algorithme particulièrement efficace et très semblable à celui de Tinder.

TikTok est assurément la plateforme de divertissement la plus efficace et la plus populaire de ce début de XXIe siècle. En 2019, les internautes y ont ainsi passé plus de 68 milliards d’heures, soit une augmentation de 210% en un an, d’après App Annie. Le format court des vidéos ainsi que la diversité des contenus ont pendant longtemps été mis en avant pour expliquer un tel phénomène. Mais pour Eugene Wei, ancien chef de produits chez Oculus et Amazon, les secrets de TikTok résident surtout dans son algorithme et son design.

Le design privilégie surtout l'algorithme

Dans un billet de blog intitulé Seeing Like an Algorithm, l’auteur plonge dans les mécanismes que la plateforme déploie pour nous rendre complètement accros.

Selon lui, le design de TikTok privilégie l'algorithme plutôt que l’expérience utilisateur. Contrairement aux autres réseaux sociaux qui nous offrent un fil de contenus qu’il est possible de scroller à l’infini, l’application va fortement limiter les possibilités d’actions des internautes. Quand nous ouvrons l’application, nous ne voyons qu’une seule vidéo qui prend tout l'écran (impossible de voir quel autre contenu se cache en dessous). Tout est fait pour savoir ce que nous ressentons à propos de cette vidéo en particulier.

Est-ce que nous regardons la vidéo jusqu’au bout ou bien est-ce que nous la zappons ? Regardons-nous la même vidéo en boucle ? Est-ce que nous appuyons sur le bouton “like”, et si oui, à quel moment ? Faisons-nous l’effort de nous rendre sur un compte en particulier pour découvrir plus de vidéos d’un même auteur ou bien abonnons-nous directement ? Tous ces comportements sont autant de feedback loops, ou boucles de rétroactions, qui vont venir alimenter l’outil de recommandation de vidéo.

Les internautes sur un rail

Grâce à cet entraînement, l’algorithme va savoir de plus en plus rapidement quel type de vidéo peut nous plaire et nous faire liker. En revanche, ce système ne facilite pas la navigation au sein de l'appli. Se rendre sur la page d’un tiktokeur en particulier n’est pas évident et demande beaucoup de manipulations. En fait, tout est fait pour que l’internaute reste sur des rails bien définis et like ou swipe de manière automatique, sans trop y penser.

Cette approche, plutôt novatrice dans l’univers des réseaux sociaux, se rapproche beaucoup du fonctionnement de Tinder. Comme TikTok, l'application de rencontre cherche à sonder vos goûts, un contenu à la fois, avec son fameux swipe à gauche ou à droite. À l'inverse, les plateformes comme Instagram ou Twitter nous offrent un flux continu de contenus qui n’ont pas vraiment de rapport les uns avec les autres. Nous sommes alors plus libres de choisir sur quoi porter notre attention, mais aussi nous enfermer dans une session de doomscrolling infernal.

David-Julien Rahmil - Le 5 oct. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.