habillage
premium1
Un homme barbu protège sa tirelire
© HbrH via Getty Images

Confiance dans les médias : les Français, mauvais élèves de l'Europe

Le 14 juin 2019

Malgré l'augmentation drastique des paywalls, les Français sont très peu nombreux à payer un abonnement en ligne. À ce jeu là, seuls les plus gros médias peuvent espérer survivre.

Vous payez plus de deux abonnements pour des médias d’actualité en ligne ? Vous êtes largement au-dessus de la moyenne française et même mondiale. Dans son Reuters Institute Digital News Report, l’agence de presse a passé au crible les taux d’abonnement pays par pays ainsi que les taux de confiance dans les médias auprès de 75 000 personnes dans 38 pays différents.

La France n’aime pas les abonnements en ligne

En France, le constat est sans appel. Nous ne sommes que 9% à posséder au moins un abonnement en ligne. C’est trois points de moins que la moyenne mondiale, qui n’est elle-même pas très haute. Seuls les États-Unis affichent un taux d’abonnement de 16%. Ce dernier a d’ailleurs bondi à la fin de l’année 2016, juste au moment de l’élection de Donald Trump.

À titre de comparaison, les offres de vidéo et de musique en attireraient 37 % et 15 %. Cette différence s’expliquerait en premier lieu par une véritable « fatigue de l’abonnement », selon Richard Fletcher, l’un des responsables de l’étude. Les gens en auraient tout simplement marre de payer plusieurs offres séparément et privilégieraient les bouquets. C'est notamment ce que propose Amazon qui offre des réductions pour les abonnés du Washington Post (qui est notamment détenu en partie par Jeff Bezos, big boss d'Amazon) à ceux qui commandent sur sa plateforme.

Angoisse et méfiance contre les médias

Pour 32% des gens interrogés, le principal frein à un abonnement vient de l’aspect anxiogène de l’actualité. En 2017, ils n’étaient que 29% à ressentir cette angoisse. Cependant, la France se distingue plutôt par une défiance sans précédent vis-à-vis des médias eux-mêmes. Avec 24% de taux de confiance, nous sommes devenus le pays le plus méfiant d’Europe !

Les médias sociaux, Facebook en tête, ne sont pas en reste avec 14% de taux de confiance. On constate cependant de gros paradoxes. Ainsi, BFMTV est la seconde chaîne de télévision la plus fréquemment regardée en France alors qu’elle présente le taux de confiance le plus bas avec un score de 4,94 sur 10.

Le gagnant prend tout

Cette difficulté d’aller chercher des abonnements en ligne fait que ce sont les plus gros acteurs de la presse qui remportent la mise. Ainsi, Le Monde a réussi à faire croitre son taux d’abonnement en ligne de 20%, avec 180 000 abonnés. Le rapport de Reuters met en avant le nouveau design du site et une augmentation du nombre d’articles placés derrière un paywall.

POUR ALLER PLUS LOIN

> Les journalistes sont-ils « cons » ? 

Les médias doivent-ils passer au membership ?

Découvrez la stratégie de ces médias qui ne connaissent pas la crise

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.