premium 1
premium 1 mobile
Journal qui brûle
© Les Anderson

Déclin des médias : à qui profite le crime ?

Le 16 nov. 2018

Les médias agonisent, dit-on. Mais ne vous y trompez pas. La bête n’est pas – encore – morte pour tout le monde. Rapidement, mais sans bruit, des intermédiaires, et pas n’importe lesquels, se sont glissés entre eux et nous, transformant au passage notre manière de consommer l’info. GAFAM en tête, mais aussi opérateurs télécom ou services de messagerie, impossible, ou presque aujourd’hui, de leur échapper.

Les géants du net, rédacteurs en chef tout-puissants

Ils sont devenus incontournables. Apple News, Facebook, Google Actualités, Yahoo! Actualités ou MSN Actualités. Sur leurs portails, un algorithme maison fait remonter les meilleures sources. Et pendant que vous cliquez, ils empochent le cash. Inconvénient majeur : ils pillent vos données et les ressources publicitaires des médias. Quelque 78 % en moins de dix ans...

Les kiosques numériques : l'info en package (et desfisc')

Les opérateurs télécom offrent tous un pack média associé à l’abonnement. Souvent gratuit (pour leur client) ou moyennant quelques euros, des centaines de titres de presse et de magazines sont accessibles sur votre mobile ou tablette. LeKiosk de Bouygues Telecom donne accès à plus de 1 000 titres dont les Rolling Stone, Society, Grazia ou Le Figaro Magazine. Chez Orange, c’est ePresse, pour l’actu, et izneo by fnac pour l’accès à plus de 3 000 BD. Chez SFR Presse, bienvenue dans l’empire Drahi en illimité. Ne vous y trompez pas, ces dispositifs ne bénéficient que très faiblement aux titres de presse, mais sont une belle opération pour les opérateurs qui obtiennent des avantages fiscaux (middle au niveau de l’éthique donc...).

Les applications de messagerie : « you've got mail »

Si vous utilisez régulièrement WhatsApp, Viber ou Snapchat pour envoyer des messages à vos amis, sachez qu’outre-Atlantique et en Inde, elles sont aussi un support populaire pour s’informer. Snapchat dispose de Discover où une poignée de médias produisent des formats exclusifs pour capter les millennials (avec un retour en trafic quasi nul). Sur Viber, The Washington Post, Le Huffington Post, Getty Images ou encore le Journal du Geek postent quotidiennement dans la partie « chat public de l’appli ». Sur WhatsApp, après avoir fait une demande d’ajout, vous retrouvez 20 minutes, la BBC ou Libé.

Les chatbots : les outsiders 

L’actu, c’est chiant ? Pas avec les robots conversationnels qui vous parlent des gros titres de l’actu comme si vous échangiez des messages avec votre meilleur ami. C’est le cas de Fresh qui pose une question rigolote le matin pour tout comprendre aux gros titres. Ou encore Jam, l’outsider français qui a tapé dans l’œil de Facebook. Et pour cause, l’info est réduite en format quiz et gif hilarants, puis envoyée via Messenger. Le robot travaille en collaboration avec Le Monde pour délivrer, tous les jours, à l’heure souhaitée par l’internaute, un « sujet fascinant à discuter ensemble ». 20Bot sur Messenger, le chatbot de 20 Minutes délivre, au choix, les gros titres de la journée, le résumé des matchs de la ligue 1 ou l’horoscope. Pour trouver votre bot, rendez-vous sur botlist.co, le moteur de recherche des chatbots.

Les flux RSS : l'info sobre mais personnalisée

Aux côtés des GAFAM, d’autres types d’agrégateurs existent. Davantage utilisés par les professionnels, ils proposent des liens sur mesure, selon vos goûts, vos sites préférés, les réseaux sociaux que vous y associez avec un plus non négligeable : la centralisation des infos au même endroit. Comme Flipboard qui réunit les infos majeures dans une seule et même appli. Feedly, Omea Reader, The Old Reader ou encore Netvibes choisissent l’info la plus pertinente de vos favoris, par thème et dans des onglets.

Choisir sa Une : la valeur sûre 

Et si toutes les options précédentes ne vous séduisent pas, vous pouvez tout bêtement continuer d’aller chez le marchand de journaux. À noter cependant que pour vous aider à faire votre choix, il existe Newspayer, un chatbot qui présente les unes des principaux titres de la presse magazine comme Le Point, Courrier international, L’Obs ou Society, ainsi que leurs sommaires. De quoi faire son choix en fonction de vos sujets de prédilection tout en continuant à faire tourner le business de votre kiosquier.


Cet article est paru dans la revue 16 de L'ADN consacré aux nouveaux rituels. Vous en voulez encore ? Vous pouvez commander votre exemplaire ici.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.