premium 1
premium 1 mobile
Caveday : des cours anti-procrastination

Des cours anti-procrastination

Le 12 juin 2017

Sommes-nous devenus assistés au point de devoir payer des coachs de productivité ? C’est la proposition de Caveday, qui garantit des journées zéro distraction.

Le 25 juin prochain, pour 65$, les New-Yorkais pourront assister à un cours accéléré de productivité. Au cours de cette journée, les équipes de Caveday mettront en œuvre leurs méthodes et conseils pour aider les participants à faire leur travail correctement, se concentrer sur l’essentiel, et enfin venir à bout de toutes ces tâches qui semblent parfois bien difficiles à terminer. Faute de temps, de concentration ou d’envie, toutes les excuses sont bonnes pour nous soumettre à la loi qui dicte notre agenda : celle de la procrastination.

croquis caveday

Le package comprend des outils pour être plus productifs, des conseils, un soutien créatif, « des ondes positives, du café, des en-cas », et un déjeuner. Au cours de la journée, les portables sont interdits, et les programmes personnalisés. Par e-mail, vous définissez avec les équipes le type de projet sur lequel vous souhaitez travailler : création de contenu, planning, recherches, éditions, social, brainstorming,… Mais pas de panique : si vous n’avez pas de gros sujet en cours, les équipes vous aideront à traiter tout le reste !

Les fondateurs de Caveday se définissent comme des experts de la créativité, des process créatifs et de l’organisation de travail. Venant de la publicité, du marketing, de la production audiovisuelle, de l’entrepreneuriat, ou des événements, ils se rendent disponibles lors de sessions personnelles ou collectives pour parvenir à « élaborer des méthodologies plus efficaces et productives, adaptées à vos besoins et ceux de votre équipe ».

smartphones

Sur place, ambiance bibliothèque : vous pouvez travailler en équipe, mais en silence. Une fois les objectifs de la journée définis, si vous avez besoin d’un petit coup de boost ou d’un conseil, il faudra vous rendre en « salle d’énergie » auprès d’un coach qui vous guidera pour dépasser les obstacles que vous rencontrerez.

Mais avant de vous lancer, il faudra vous débarrasser de toute source de distraction, physique ou mentale. Les smartphones sont enfermés à double tour, et les coachs vous invitent à écrire sur un papier ce qui vous déconcentre le plus souvent, puis à le brûler. Ensuite, la journée s’organise en « sprints » : le temps de travail est imparti selon des tâches bien précises, les participants se dirigent vers un bureau, puis un coach annonce au micro le départ du premier sprint.

Et c’est parti…
caveday

Alors, ça fonctionne ? Si l’on en croit les journalistes de Fast Company, oui. Se couper du monde et créer un environnement propice, sans excuses pour avancer sur ses projets, serait réellement bénéfique – presque salvateur. S’il existe déjà des lieux « dédiés », espaces de coworking en tête, ce serait la combinaison des ingrédients qui permettrait autant d’efficacité : « la structure, la nourriture, l’esprit de camaraderie, et un étrange sens du rituel ».

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.