habillage
Une personne en train d'aider une autre personne à gravir un rocher
© kieferpix via Getty Images

Leboncoin, eBay… et Amazon : comment le e-commerce soutient les petits commerçants

Le 4 nov. 2020

Alors que les restrictions pèsent lourd sur les petits commerces indépendants, les grandes plateformes de e-commerce viennent à leur rescousse.

Pas évident d’être commerçant en ce moment. Alors que la liste des biens essentiels et non essentiels ne cesse d’être mise à jour pour savoir quels commerces et rayons peuvent rester ouverts, le reconfinement semble déjà profiter à quelques élues – à savoir, les plateformes de e-commerce. Bonne nouvelle ! Celles-ci semblent décidées à faire preuve de solidarité.

Leboncoin lance un plan de soutien

Déjà mobilisé lors du premier confinement, leboncoin lance un plan de soutien à destination des TPE et PME. Conscientes que les commerces de proximité jugés non essentiels sont grandement fragilisés par le reconfinement, les équipes leur permettent de créer une boutique virtuelle gratuite. Pendant deux mois, les artisans et entreprises qui souhaitent en bénéficier recevront un accompagnement personnalisé, par téléphone, pour se lancer. Un guide d’utilisation pour gagner en visibilité sera également envoyé, ainsi qu’un crédit de 80 euros mensuels.

eBay anticipe le Black Friday et Noël

Ce reconfinement intervient alors que de nombreuses personnes anticipent leurs achats de Noël. Pour eBay, c’est l’occasion de renouveler son soutien aux commerces de proximité. Dans le cadre de son programme « Toujours ouvert sur eBay », la plateforme permet d’ouvrir gratuitement sa boutique en ligne et promet de ne pas prendre de commission pendant la période du Black Friday et de Noël. En outre, eBay offre un coupon de 5 euros à utiliser sur son site pour soutenir les commerces français.

 

Amazon fait la promo du made in France

S'il fallait identifier un gagnant pour 2020, ce serait probablement Amazon. La plateforme a battu tous ses records. Alors à l’annonce du reconfinement, de nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer le traitement de faveur dont elle bénéficie. Des voix auxquelles s’est joint le gouvernement. La ministre déléguée à l’Industrie Agnès Pannier-Runacher a notamment demandé à Amazon de suspendre sa campagne du Black Friday. Qu’à cela ne tienne : Amazon prend la température et réagit en conséquence. La surconsommation n’est plus à la mode ? Il faut soutenir les commerces français ? Pas de problème : le géant du e-commerce met en avant les produits made in France sur une boutique dédiée. Une initiative qui pourrait surtout permettre de donner bonne conscience à celles et ceux qui décident de passer par la plateforme, mais qui n’aidera pas forcément les commerces indépendants. Une opération plus proche du coup de com’ que du coup de pouce ?

Mélanie Roosen - Le 4 nov. 2020
À lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.