premium1
banniere
Une partie du catalogue IKEA à colorier
© McCann Tel Aviv x IKEA

IKEA amuse les enfants pendant le confinement

Le 8 avr. 2020

IKEA a beau avoir fermé ses boutiques pendant le confinement, la marque ne pense pas moins à ses clients pour autant. En l’occurrence, elle propose un petit cadeau aux parents…

Le confinement avec option enfants n’est pas toujours facile à gérer, surtout si les parents concernés travaillent à domicile en parallèle. Pour les occuper sans les scotcher aux écrans, il est toujours possible de leur faire écouter des podcasts spécialement conçus pour eux. Et pour ceux qui n’accrochent pas… IKEA Israël propose une série de coloriages et d’activités inspirée de ses célèbres notices de montage et catalogues.

Un morpion dans des étagères KALLAX et des logos à colorier

La marque décline ses codes à travers une quinzaine de pages d’activités. Tout y est : la livraison passe en mode labyrinthe, les meubles sont à colorier, et le célèbre jeu de morpion s’invite sur les étagères KALLAX de la marque. Imaginé par l’agence McCann Tel Aviv, le support est disponible en téléchargement ici.

 

La communication des marques au temps du coronavirus

IKEA rejoint donc le rang des marques qui veulent se rendre un tant soit peu utiles pendant le confinement. On est loin de la chaîne de fast food canadienne Mary Brown’s Chicken & Taters qui offre un accès à dix journaux payants aux individus qui souhaitent accéder à de l’information pendant la crise… mais on n’est pas mal quand même.

Reste à voir si les bambins auront autant de patience pour se prêter à ces petits jeux que leurs parents à monter des meubles.

Mélanie Roosen - Le 8 avr. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

  • Je reste assez surpris de si peu d'imagination pour un groupe pareil qui a su tant révolutionner le marché mondial de la déco et du meuble, comme une perte de lucidité dans un monde en très mauvais état tant au niveau humain que de la planète trop pillée, trop massacrée et trop abimée...le gigantisme de cette société a tué complètement les bases de son créateur au point de rester muette dans pas mal de combats actuels sur ces sujets si importants pour tous les consommateurs du monde, pourquoi pas une fondation ou une participation sur tous les tickets de caisse pour financer cet "élan"...sans jeu de mot, qui lui manque tant aujourd'hui au point de moins visiter leurs magasins, et je ne suis pas le seul ?