premium
premium
Des poissons en chocolat
© Neydtstock via Getty Images

Cémoi met les voiles : le leader du chocolat passe au transport décarboné

Le 1 sept. 2020

12 000 tonnes de cacao acheminées et 1 500 tonnes de CO2 économisées. C’est le pari de Cémoi, leader des chocolatiers en France, pour 2022.

En France, le chocolat, on aime ça. On en mangerait même 7 kilos par personne chaque année. Sauf qu’à l’heure où se pose de plus en plus la question d’une alimentation raisonnée, force est de le constater : le cacao ne pousse pas dans notre jardin, ni dans celui du voisin. Le principal pays producteur, c’est la Côte d’Ivoire. Et Cémoi ne fait pas exception : c’est là-bas que le leader du chocolat se fournit pour fabriquer ses célèbres sucreries. Alors comment conjuguer son ambition en matière de développement durable et l’acheminement de marchandises ?

Des voiliers pour un transport décarboné

Les équipes de Cémoi ont fait appel à l’entreprise bretonne TOWT (TransOceanic Wind Transport) pour déployer une flotte de 4 voiliers-cargos capables de transporter 12 000 tonnes de cacao. Le dispositif devrait permettre d’économiser 1 500 tonnes de CO2 par trajet. Et c’est plutôt une bonne nouvelle, quand on connaît l’impact écologique du secteur. Entre les dégâts liés à la déforestation pour les plantations de cacaoyers et les transports en avion (qui ont une empreinte carbone presque 100 fois plus importante que les voyages en cargos traditionnels), la filière est régulièrement la cible des ONG.

Un projet sociétal qui implique les consommateurs

La démarche de Cémoi s’inscrit au-delà du cadre environnemental : l’entreprise va garantir la formation des futurs marins ivoiriens. L’ambition est aussi que les consommateurs et consommatrices puissent participer à l’expérience : il sera en effet possible de monter virtuellement à bord des voiliers-cargos grâce au numéro de voyage apposé sur les tablettes. « Cette initiative renforce les garanties de traçabilité et de qualité de notre cacao, explique Patrick Collin Directeur Général. Le label "Anemos" fournit un numéro de suivi, de transparence maritime et de production ! »

Le voilier, un mode de transport de plus en plus plébiscité

Cémoi n’est pas seule dans sa démarche de transport décarboné. D’autres entreprises engagées, à l’instar de Lush, ont fait le pari du voilier. L’entreprise de cosmétiques a initié depuis plusieurs années une démarche écologique. En 2016, les équipes cherchaient une solution pour conserver les shampoings solides de la société. C’est au Portugal qu’elles ont trouvé leur bonheur avec l’entreprise Eco-Intervention, qui fournit désormais à Lush des boîtes en liège. Celles-ci sont acheminées en Angleterre depuis le Portugal par voilier depuis 2019.

Mélanie Roosen - Le 1 sept. 2020
À lire aussi
premium2
premium2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.