premium 1
balou Livre de la Jungle

Déforestation : quand Baloo doit faire la manche pour être heureux

Le 24 nov. 2017

Réalisé pour une grande ONG qui s’était refusée à le diffuser, un film sensibilisant à la déforestation illégale refait soudainement surface sur les réseaux.

« La déforestation n’aura pas de fin heureuse » : tel était le message de la campagne réalisée par Louis Thomas il y a de ça un an et demi, époque où l’adaptation en film du Livre de la Jungle était en préparation, époque surtout où de nombreuses forêts indonésiennes se faisaient ravager au profit de l’extraction de son huile de palme. On vous laisse faire le lien.

Craignant que Disney ne la poursuive pour atteinte aux droits d’auteurs (le film transpose les personnages du dessin animé à nos modes de vie hyper-mondialisés et néfastes pour la planète), l’ONG qui avait initialement commandé le film s’était finalement rétractée.

Surfant sur la COP23 qui débutait le 6 novembre 2017 dernier, le réalisateur a malgré tout décidé de poster la vidéo sur sa page Facebook, non sans une pointe d’amertume :

"Le client qui a passé commande de ce projet refuse de le montrer (...) il s'agit d'une ONG très connue qui, sous prétexte de dire que "c'est une bonne cause et cela vous fera une grande visibilité", a fait travailler à très bas salaire toute une équipe durant 1 mois environ, weekends compris et parfois nuits comprises... Utiliser des personnages du Livre de la Jungle était leur idée, mais ils refusent de diffuser le film par peur d'une mauvaise réaction de Disney. Je ne vois pas pourquoi Disney réagirait mal à une cause si importante, la qualité du travail des animateurs et le "scénario" rendants au contraire hommage au film original.", commente-t-il sous son post.

 

Si les équipes du film espèrent que cet acte fera réagir l'ONG visée (dont le rayonnement est mondial mais dont le nom ne nous a pas été dévoilé), elles ont toutefois tenté de joindre d'autres organisations à qui proposer le film, jusqu'ici sans succès.

À nous de le partager pour qu'il reçoive le succès qu'il mérite !

 

Commentaires
  • Attention, toute déforestation n'est pas illégale !
    En l'occurence, les lieux qui sont montrés dans le film n'ont pas été créés par l'homme en faisant disparaître "illégalement" la forêt.
    Dans nos pays occidentaux, le matériau bois génère des emplois et fait tourner l'économie sans pour autant détruire la forêt dont il est issu car elle est gérée de manière durable.
    L'urgence mondiale est de privilégier les bois issus de plantations ou de forêts gérées, et de sanctuariser les forêts primaires, dernières réserves de biodiversité avec les océans.
    Un peu trop d'amalgames et de raccourcis dans ce film...

  • Attention, toute déforestation n'est pas illégale !
    En l'occurence, les lieux qui sont montrés dans le film n'ont pas été créés par l'homme en faisant disparaître "illégalement" la forêt.
    Dans nos pays occidentaux, le matériau bois génère des emplois et fait tourner l'économie sans pour autant détruire la forêt dont il est issu car elle est gérée de manière durable.
    L'urgence mondiale est de privilégier les bois issus de plantations ou de forêts gérées, et de sanctuariser les forêts primaires, dernières réserves de biodiversité avec les océans.
    Un peu trop d'amalgames et de raccourcis dans ce film...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.