premium1
premium1
Deux hommes en train de faire passer un entretien d'embauche

RH, libérez le love qui est en vous

TBWA\Corporate
Le 26 sept. 2018

Qui s’est déjà fait ghoster en garde sans doute un souvenir amer… au mieux. Avec 79% de candidats restés sans réponse après un entretien, les RH feraient donc bien de se méfier de leur silence. Et si les entreprises accordaient (enfin) autant d’attention aux talents qu’à leurs clients ?

Un homme sautant dans un lac

Les entreprises ont du mal à attirer les talents. La raison ? Les jeunes auraient de nouvelles exigences. Peut-être. En réalité, que plusieurs générations coexistent sur le marché de l’emploi n’est pas nouveau. Que les vieux séniors trouvent les jeunes inconsistants et que les millennials jeunes considèrent leurs aînés dépassés non plus. Ce qui a changé, ce sont les habitudes de consommation, révolutionnées par le digital.

Les RH ont désormais affaire à des candidats-consommateurs ultra connectés. Or les pratiques de recrutement ont du mal à suivre… et provoquent souvent incompréhension, frustration, voire rejet. Si le SAV d’une multinationale est capable de répondre dans la minute au problème d’un consommateur via un chat, pourquoi cette même entreprise met-elle un mois à accuser réception d’une candidature ? Pour un candidat, a fortiori un candidat en vue, c’est insupportable.

Outre le gain en attractivité, s’adapter aux nouveaux outils et usages est une formidable opportunité d’identifier les perles rares. Une étude de 2017 a en effet montré que les rencontres en ligne, plus directes, sont aussi plus durables. Donc plus qualitatives ? Il n’y a qu’un pas à franchir pour le croire et aucune raison que ce soit différent pour un recrutement.

 

La vérité si j’mens

Les consommateurs sont quotidiennement confrontés à 600 messages publicitaires, mais n’en perçoivent que 30 à 80. Sachant qu’il faut être exposé au moins 8 fois à une campagne marque employeur pour être susceptible de rejoindre une entreprise, comment un employeur peut-il émerger et être le plus attractif ?

D’abord en abandonnant le discours du « c’est nous qu’on est les meilleurs ». Bienvenue dans un monde où les candidats ont un accès illimité à Internet, donc aux données sur les entreprises. Ce qu’elles font, vont faire, avec qui, n’a plus de secret pour eux. Pour gagner en attractivité, les recruteurs doivent se montrer audacieux et accepter d’être transparents… quitte à admettre qu’il leur reste des progrès à faire. Encourager leurs collaborateurs à donner leur avis sur leur vie professionnelle via des plateformes dédiées est une manière d’agir d’autant plus intéressante que les salariés restent leurs meilleurs ambassadeurs.

 

Candidats en quête de love

Il faut ensuite adopter des manières originales d’interpeller, de rencontrer puis de sélectionner des candidats. Pour trouver ses nouveaux stagiaires créatifs, l’agence Dare.Win s’est rendue sur Fortnite, le jeu en ligne réunissant le plus de personnes au monde. Interviewant les candidats via le chat vocal, elle en a profité pour observer leur manière de jouer, apprécier leurs qualités décisionnelles et leur personnalité. Incongru ? Non, inédit et surprenant, avec au passage une belle publicité pour l’agence.

Un recrutement est une chose sérieuse, soit. Mais sérieux ne doit pas forcément rimer avec désagréable. D’autant que ce qui est déplaisant pour un candidat finira par l’être plus encore pour l’employeur : 72% des candidats ayant eu une mauvaise expérience de candidature en parlent autour d’eux et 78% des candidats estiment par ailleurs que l’expérience de candidature est un indicateur de la manière dont l’entreprise valorise ses employés.

un burger dans un cornet de fritesdes frites dans un pot de McFlurryun McFlurry dans une boîte de burger

C’est donc le processus de recrutement dans son ensemble qu’il s’agit de revoir, de la rédaction de l’offre d’emploi à la rencontre physique. Tout est finalement une question de cohérence entre le discours de marque commerciale et celui de la marque employeur. Quand McDonald’s lance sa campagne McMistakes auprès des étudiants, une série d’affiches traitant avec humour l’inexpérience supposée de ses salariés, l’enseigne est en phase avec son discours client chaleureux et réussit donc son pari. Aujourd’hui, toutes les entreprises se targuent d’être innovantes... À elles d’en faire désormais la preuve dans leur recrutement ! 


Une tribune signée Emmanuel Anjembe, Directeur des Stratégies et du Développement de TBWA Corporate.

Pour en savoir plus, découvrez le rapport complet

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.