Homme se faisant tatouer

Sea Shepherd invite à se faire tatouer des espèces marines disparues

© Sea Shepherd

À l'occasion de la Journée mondiale des animaux, l'ONG Sea Shepherd invite le grand public à se faire tatouer des espèces disparues marines. L'objectif : sensibiliser à la cause des océans.

« C'est quoi ton tatouage ?  »
« Un naseux du Mexique. Un poisson disparu depuis 1983 suite à la destruction de son habitat naturel par l'Homme. »
Voilà le type de conversation que veut favoriser Sea Shepherd avec « Extinct Ink » en nous invitant à utiliser notre peau comme « média vivant » pour sensibiliser à la disparition des animaux marins.

Campagne « Extinct Ink »  : un tatouage pour ne pas les oublier

Pollution, braconnage, pêche intensive… La liste des activités de l’Homme qui conduisent à l’extinction d’espèces marines est longue. Avec sa nouvelle campagne, l'ONG Sea Shepherd qui se bat pour défendre, conserver et protéger nos océans, invite les personnes sensibles à la cause à se tatouer pour délivrer un message et rendre hommage aux espèces disparues.

© Sea Shepherd
© Sea Shepherd

Stephen Carballo et « Extimité »

Pour développer cette campagne, Sea Shepherd et FRED & FARID ont collaboré avec le célèbre tatoueur Stephen Carballo de Los Angeles. Grâce à son encre et son dermographe, l'artiste ressuscite les animaux marins disparus sous la forme d'une collection de tatouages pensés à cette occasion et baptisés Extinct Ink. (Encre éteinte).

Sea Shepherd nous invite ainsi à s'approprier son corps pour communiquer. Une incitation à vivre en « extimité » (en inscrivant dans sa peau un message, un symbole rendant ainsi visible son engagement intime), selon l'expression du psychiatre et psychanalyste français Serge Tisseron. Selon l'ONG, un être humain rencontrerait en moyenne 10 000 personnes durant sa vie : autant d’occasions de s'interroger sur le sort des espèces disparues et de réfléchir aux actions à mettre en œuvre pour mieux protéger les océans.

commentaires

Participer à la conversation

  1. Marsu dit :

    Très belle incitation qui amènera peut être de nouveaux motifs pour remplacer les logos américanisant.
    Une nouvelle iconographie valorisante est nécessaire pour une civilisation qui a perdu ses marques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.