4 personnes dans des cartons

Le prénom idéal pour un enfant selon IKEA ? Celui d'un meuble !

© Simon Bremner - getty

Futurs parents, avez-vous pensé aux prénoms Malm, Kivik ou encore Trotten ? Pour dénicher le prénom idéal, IKEA vous conseille le nom de l'un de ses meubles iconiques.

Trouver le prénom de son futur enfant relève parfois du casse-tête. Heureusement, IKEA est là ! La dernière idée du géant scandinave pour accompagner les futurs parents ? Leur faire bénéficier de ses 70 ans d'expérience pour trouver l'inspiration. Comment ? En créant une banque de prénoms.

Banque de prénoms IKEA : florilège...

Loke, Hedvig, Frode, Jeppe ou encore Pinoccio... Faites vos jeux !

Et pour permettre à chacun de faire son choix, IKEA propose même la signification de chacun des noms. Ainsi, on apprend que Yngve est un « gars joyeux, vif, agréable et moderne » et que Zandra est « soucieuse d'être elle-même » .

800 noms de meubles qui ne doivent rien au hasard

Le géant suédois IKEA est bien connu pour les noms distinctifs de ses produits, partie intégrante de son identité. Derrière ces dénominations étranges, rien n’est laissé au hasard. En effet, le choix des noms suit une règle stricte, élaborée en 1976 par Ingvar Kamprad, le fondateur du groupe.

Ainsi, les bibliothèques, tabourets et autres tables portent des noms suédois, inspirés par des prénoms ou noms de lieux scandinaves, mais aussi des expressions. « Nos produits tirent leurs noms de plusieurs groupes de mots. Par exemple, nos produits textiles portent des prénoms scandinaves féminins, comme Gurli, notre gamme de housse de coussins. Nous donnons à nos tables à manger, fauteuils et canapés les noms de lieux ou de villes suédoises. Par exemple, notre fauteuil Klippan porte le nom de la charmante ville suédoise qui se trouve non loin de Malmö, dans le sud de la Suède, et notre table à manger Ingatorp celui d’une localité un peu plus au nord de Klippan… » , souligne le service de presse de la multinationale.

Prénoms de filles pour le linge de maison, prénoms de garçons pour les bibliothèques

Selon Le Figaro, qui cite une étude du site américain Quartz, certains choix d'appellations sont symptomatiques de clichés sexistes ayant la vie dure. Ainsi « le chemin de table MÄRIT porte un prénom suédois féminin. De même pour la housse de coussin SANELA. Mais IKEA va plus loin avec le torchon ELLY qui a aussi un prénom suédois féminin. Les garçons ont le droit à des bibliothèques comme pour la gamme BILLY ou les bureaux ALEX. »

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.