Dirigeable

La compagnie aérienne Air Nostrum s'apprête à proposer une flotte de 10 dirigeables hybrides

Le constructeur britannique Hybrid Air Vehicles (HAV) et la compagnie aérienne régionale espagnole Air Nostrum ont signé un accord pour l'acquisition de 10 dirigeables hybrides de 100 places chacun. Un premier pas vers une société steampunk ?

Alors que l’industrie pousse à zéro émission de carbone en tirant parti des moteurs nouvelle génération et des carburants d’aviations durables (SAF), la compagnie aérienne espagnole Air Nostrum opte pour la voie du dirigeable hybride électrique-hélium. Cet accord marque la première commande commerciale de dirigeables.

Voyager en véhicule aérien hybride

Le dirigeable « Airlander 10 » pourra accueillir 100 passagers et parcourir 300 à 400 kilomètres grâce à une combinaison d’hélium et d’électricité. Équipé d'un ensemble de patins pneumatiques conçus pour permettre au dirigeable d'atterrir et de décoller depuis une grande variété de terrains (notamment aquatique ! ), le modèle Airlander n’a pas besoin d’aéroport pour fonctionner... Le constructeur britannique Hybrid Air Vehicles (HAV) et la compagnie aérienne régionale espagnole Air Nostrum seraient déjà à la recherche de nouvelles zones d’exploitation, indiquait un porte-parole de l’entreprise à CNN : fronts de mer, sites vierges ou encore aéroports sous-utilisés sont autant de points d’atterrissage potentiels.

© Hybrid Air Vehicles

Avec ses murs translucides offrant une vue en contrebas, les intérieurs sont un peu plus opulents que les cabines d’avion ordinaires : le dirigeable volera à une altitude maximale de 20 000 pieds, ce qui permettra aux voyageurs de contempler le paysage.

© Hybrid Air Vehicles

Le dirigeable pour rendre le transport aérien durable

Pour Carlos Bertomeu, président d’Air Nostrum : « Des accords comme ceux-ci sont un moyen très efficace d'atteindre les objectifs de décarbonisation envisagés dans le cadre de l’initiative "Fit for 55" » . Adoptée en juillet 2021, cette initiative a pour objectif d'adapter les politiques de l’UE en vue d’atteindre -55 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2030, puis un solde d’émissions net nul d’ici à 2050.

Selon un communiqué de HAV, les dirigeables hybrides devraient « [...] permettre le transport de passagers tout en ne produisant qu'environ un dixième des émissions nocives » . Les dirigeables hybrides permettraient de réduire les émissions de carbone de 90 %, indique le constructeur britannique. « Alors que des pays comme la France, le Danemark, la Norvège, l’Espagne et le Royaume-Uni commencent à mettre en place des mandats ambitieux pour la décarbonisation des vols intérieurs et court-courriers, Hybrid Air Vehicles et Air Nostrum Group démontrent comment on peut y arriver – et y arriver bientôt » , a déclaré Tom Grundy, PDG de HAV.

Présenté en 2016, le dirigeable devrait être en service d’ici 2025. Sa fabrication aura lieu sur le site de HAV dans le South Yorkshire au Royaume-Uni et devrait créer jusqu'à 1 800 emplois.

HAV a également indiqué être en pourparlers avec la South Yorkshire Mayoral Combined Authority (SYMCA), le Doncaster Council et d'autres parties prenantes locales et nationales par rapport à des projets de fabrication d'Airlander 10.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.