Pancarte :  - Fuck Abortion Ban -

Menaces sur le droit à l'avortement aux États-Unis : Amazon remboursera 4 000 dollars de frais de déplacement à ses employés

© Claudio Schwarz - Unsplash

Selon une information dévoilée par Reuter, Amazon a annoncé lundi à son personnel qu'il remboursera jusqu'à 4 000 dollars de frais de déplacement par an pour des « traitements médicaux non mortels, y compris des avortements » .

L'avantage, qui entrera en vigueur à compter du 1er janvier 2023, s'appliquera rétroactivement si une intervention n'est pas possible dans un rayon de 100 miles (161 km) du domicile d'un employé et si les soins virtuels ne sont pas possibles, indique le message de l'entreprise. Cet avantage est ouvert aux employés américains et aux personnes à charge couvertes, inscrites aux plans de santé Premera ou Aetna, qu'elles travaillent dans un siège social ou un entrepôt.

Le remboursement ne sera toutefois pas spécifique aux avortements et s'appliquera également à d'autres traitements, tels que la cardiologie, les thérapies géniques cellulaires et les services de traitement des troubles liés à la toxicomanie.

Cette décision fait d'Amazon, deuxième employeur privé américain, la dernière entreprise, après Citigroup et Yelp, à répondre aux lois limitant l'accès à l'avortement dans certains États républicains.

Amazon a également annoncé que l'entreprise remboursera jusqu'à 10 000 dollars de voyages annuels pour des problèmes potentiellement mortels.

États-Unis : le droit à l'avortement menacé

Selon une fuite du projet de la Cour suprême, publiée par le média américain Politico, une majorité du tribunal aurait voté, en privé, pour annuler la décision qui fait de l'avortement un droit constitutionnel depuis 1973. Le renversement de l'arrêt Roe contre Wade, s'il devait avoir lieu, serait une victoire pour la majorité conservatrice du pays qui multiplie les lois restreignant l'accès à l'avortement à l'instar des États de l'Oklahoma et d'Alabama.

commentaires

Participer à la conversation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.